Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Brave Today, le "Google Actu" de Brave, permet désormais d'ajouter des flux RSS

logo de Clubic Clubic 07/04/2021 Naïm Bada
© Fournis par Clubic

Le flux d'actualités du navigateur de Brendan Eich gagne en fonctionnalités, avec désormais la possibilité de le transformer en un agrégateur de flux RSS.

Brave est un navigateur fondé sur Chromium qui veut protéger votre vie privée et vous préserver des pubs (en faisant la promotion de sa crypto-monnaie au passage). Depuis fin 2020, le navigateur propose un flux d'actualités personnalisable appelé Brave Today. Rejoignant Chrome , Microsoft Edge et Opera , Brave a pris le parti de ne pas récupérer les données de ses utilisateurs avec son flux d'actualités.

Brave Today évolue

Outre l'annonce de l'arrivée de Brave Today au Japon, Brave Software Inc. a annoncé dans un blogpost l'arrivée des flux RSS personnalisés dans son flux d'actualités. Brave utilisant déjà des flux RSS pour proposer des actualités fraîches régulièrement, l'annonce n'est que peu surprenante. Ainsi, il est désormais possible d'ajouter ses sites favoris à Brave Today depuis les paramètres du navigateur ou tout simplement en cliquant sur l'icône RSS du site que vous visitez.

© Fournis par Clubic
© Brave
© Fournis par Clubic
© Brave

Brave Software Inc. affirme que les données du flux RSS ne transitent pas par leurs serveurs et sont récupérés directement depuis la source. L'entreprise a aussi annoncé que les utilisateurs iOS pourront à présent consulter des statistiques comme le nombre de pubs ou de trackers bloqués.

Un concurrent pour Feedly et le reste du marché des agrégateurs ?

À l'heure actuelle, Brave Today n'autorise que 5 flux RSS personnels, ce qui semblera peu pour les utilisateurs les plus exigeants. Brave a annoncé que des options pour ajouter un nombre illimité de flux arriveront bientôt, sans pour autant préciser de date.

Pour l'instant, il est clair que Brave ne cherche pas à concurrencer Feedly, le service acceptant plus de 100 sources dans sa version gratuite, mais il n'est pas impossible que le navigateur prépare ainsi son arrivée sur le marché des agrégateurs de flux RSS avec cette mise à jour.

Source : Brave

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: CLUBIC

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon