Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le pétrole sur le fil du rasoir, l’Iran pourrait faire son retour : le conseil Bourse

logo de Capital Capital 18/08/2022 Nicolas GALLANT

Le cours du pétrole risque de rester sous pression, entre les craintes sur la croissance et la perspective d’un retour de l’Iran sur le marché international. Le prix du baril est revenu à des niveaux majeurs, selon l’analyse technique.

Le pétrole est à la peine. Les barils de référence Brent et WTI ont effacé tous les gains réalisés depuis l’invasion de l’Ukraine. Au-delà du rebond initié hier, favorisé par la diminution des stocks de brut américain, les perspectives sont particulièrement incertaines. Goldman Sachs s’attend à une forte reprise des cours sur les prochains mois, tandis que notre chroniqueur Alain Corbani, responsable pôle matières premières chez Finance SA et gérant du fonds Global Gold and Precious, a envoyé hier un message de prudence.

Alors que la guerre en Ukraine et ses implications (les sanctions des puissances occidentales) ont fortement déstabilisé les marchés du pétrole, avec des “tensions extrêmes sur les flux”, les cours du Brent et du WTI ont dégringolé depuis le pic de mi-juin, les opérateurs anticipant une consommation de pétrole plus faible que prévu, du fait en particulier de “la contraction de l'activité aux Etats-Unis et des chiffres en net recul en Chine”, relève Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

À lire aussi
Le pétrole plonge, la Chine inquiète

Par ailleurs, l’impact de la guerre en Ukraine, des restrictions Covid-19 et de l’inflation sur la croissance économique mondiale a amené l'Opep à abaisser pour la troisième fois depuis avril sa prévision de croissance de la demande de pétrole cette année.

En face, c’est-à-dire du côté de l’offre, les perspectives sont plutôt à la hausse. En effet, du fait des implications du conflit avec la Russie, “les discussions sur le nucléaire iranien ont repris entre Washington et Téhéran, laissant entrevoir un retour de l’Iran sur le marché international. Avec la levée des sanctions, l'Iran pourrait augmenter sa production de 1,3 million de barils par jour, ce qui apaiserait les tensions en 2023”, souligne Antoine Fraysse-Soulier.

À lire aussi
L’Iran veut tripler sa production de pétrole, une “priorité” pour doper sa “puissance”

Que dit l’analyse technique ?

Du point de vue de l’analyse technique, le cours du pétrole (baril de référence WTI), a enfoncé dernièrement la moyenne mobile à 300 jours, un support ascendant dynamique qui avait permis une reprise du prix du baril en décembre dernier.

Le pétrole est revenu dernièrement au contact du support majeur constitué par le pic de l'automne 2021, soit le soutien de 84,60-85,41 dollars, situé non loin du point de passage (82 dollars actuellement) de l’oblique haussière reliant les creux majeurs de novembre 2020 et décembre 2021. Un éventuel enfoncement confirmé de ces deux soutiens majeurs aurait une implication négative.

>> Notre service - Faites des économies sur vos factures d’électricité et de gaz avec notre comparateur Énergie

Pour l’heure, la tendance est défavorable, à l’image du canal baissier, de la moyenne mobile à 23 jours et de la moyenne mobile exponentielle à 34 jours, baissières et qui jouent un rôle de résistance. En cas de remontée des cours, toutefois, une extraction par le haut du canal baissier et un débordement net et confirmé de la barre de 95-95,28 dollars (résistance horizontale et mathématique) permettraient d’être plus optimiste sur les perspectives du cours du pétrole, avec une cible possible à 100-102 dollars.

© Fournis par Capital Pétrole (WTI) : évolution des cours et analyse technique Capital (données Investing)

Découvrez de nombreuses analyses (techniques, financières et économiques) dans Momentum, la newsletter premium de Capital sur la Bourse et les cryptomonnaies. Nos prévisions d’évolution des cours (nos anticipations à moyen ou court terme), l’essentiel de l’actualité à retenir… Chaque jour, à 12h30, dans votre boîte e-mail pour seulement 6,90 euros par mois. Et en ce moment, avec le code promo CAPITAL30J, profitez d’un mois d'essai gratuit. Pour vous abonner, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique. Et en ce moment, avec le code promo CAPITAL30J, profitez d’un mois d'essai gratuit.

Déclaration d'intérêts de l'auteur

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Capital

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon