Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pour retenir le patron de Tesla, un cadeau royal de 2,6 milliards de dollars

logo de Boursier Boursier 08/03/2018 Boursier.com

L'incroyable plan de compensation financière d'Elon Musk

Deux actionnaires essentiels de Tesla soutiennent le package de rétribution de... 2,6 milliards de dollars du patron du groupe, Elon Musk. Ainsi, Baillie Gifford & Co et T. Rowe Price Group ont précisé à 'Bloomberg' qu'ils allaient voter en faveur du package massif proposé par le conseil d'administration, à l'occasion d'un assemblée extraordinaire programmée le 21 mars. Le 'paquet' de Musk a fait beaucoup jaser ces derniers jours, de part son ampleur.

Retenir Iron Man

L'idée serait de retenir Musk durablement à la tête de Tesla, alors que l'homme d'affaires est connu pour son hyperactivité et dirige parallèlement la société SpaceX. Musk était précédemment président du conseil de SolarCity, et vient de fonder The Boring Co, dans la construction de tunnels. Il est donc légitime de s'interroger au sujet des priorités de l'entrepreneur. Baillie Gifford et T. Rowe Price, qui représentent ensemble environ 14% du capital actuel de Tesla, paraissent donc favorables à cette compensation financière massive.

Création de valeur

Glass Lewis & Co, qui fournit pour sa part des services globaux de gouvernance, n'est pas de cet avis, et juge le package trop coûteux, même pour un directeur général visionnaire, souvent comparé à Steve Jobs. Glass Lewis recommande donc aux actionnaires de Tesla de rejeter ce plan de rémunération. L'issue des débats demeure assez incertaine. Un tel package serait repoussé dans l'immense majorité des cas par les investisseurs, mais Musk n'est pas un patron conventionnel et les fans de Tesla espèrent que l'emblématique dirigeant reste pour le long terme, afin de 'maximiser la valeur'. Tom Slater de Baillie Gifford, interrogé par Bloomberg, salue d'ailleurs le remarquable travail jusqu'à présent effectué par Musk et Tesla. Le gestionnaire apprécie le management et la vision d'Elon Musk, dont Tesla aurait toujours besoin.

Penser long terme ?

Elon Musk détient actuellement environ un cinquième du capital de Tesla, mais il ne votera pas lors de l'assemblée exceptionnelle, pas plus que son frère Kimbal Musk, également actionnaire et administrateur. Du coup, les avis des deux firmes citées, qui détiennent 14% des parts, pourraient être déterminants. La firme britannique Baillie Gifford affiche par ailleurs une excellente réputation dans le domaine de l'investissement technologique. Elle pourrait donc rallier à la cause de Musk d'autres opérateurs. T. Rowe Price, également interrogé par Bloomberg, juge que le plan final de rémunération est bien aligné avec l'intérêt de long terme des actionnaires.

Beau cadeau

Ce plan est donc valorisé 2,6 milliards de dollars au total. Il comprend 20,3 millions d'options qui seraient acquises en une douzaine de tranches, sous réserve que certains seuils de valorisation et objectifs financiers soient atteints. Chaque tranche équivaut à environ 1% des titres Tesla. Pour obtenir la totalité de son énorme package, Musk devra donc réaliser quelques nouveaux exploits. Par exemple, la capitalisation boursière de Tesla devra atteindre... 650 milliards de dollars (plus de dix fois le niveau actuel), pour que soit acquise la dernière tranche d'options.

Reuters © Reuters Reuters
Publicité
Publicité

Plus d'info : Boursier.com

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon