Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Séjour au ski annulé : voici comment obtenir un remboursement

logo de Capital Capital 22/01/2021 Manuel Alaver
Séjour au ski annulé : voici comment obtenir un remboursement © Pixabay Séjour au ski annulé : voici comment obtenir un remboursement

A deux semaines du coup d’envoi des vacances d’hiver, la saison de ski semble plus que jamais compromise. Voici comment obtenir le remboursement de votre séjour si vous avez engagé des frais.

Pari perdu pour les vacanciers qui espéraient se rendre au ski cette année : les remontées mécaniques ne rouvriront pas en février, a tranché Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’Etat au tourisme, mercredi 20 janvier. L’annonce vient confirmer la crainte d’une saison blanche pour les professionnels du tourisme, mais suscite également l’inquiétude de ceux qui souhaitent obtenir le remboursement de leur séjour.

Pour y parvenir, il faudra procéder au cas par cas, puisque les professionnels de l'hôtellerie sont libres d’appliquer les conditions de remboursements qu’ils souhaitent. Jean-Baptiste Lemoyne s’était voulu rassurant sur les annulations, indiquant que les résidences de tourisme et les hôteliers s’étaient engagés à rembourser les clients “sans frais et sans pénalités”. En principe, les établissements devraient donc faire preuve de souplesse. Si ce n’était pas le cas, il est toujours possible d’essayer de négocier un report de son séjour ou un avoir auprès de l’établissement.

À lire aussi
Ecole de ski, classe de neige… sont-elles maintenues aux vacances de février ?

Sur Airbnb et Abritel, c’est l’hôte qui décide

Si vous avez réservé un logement via AirBnb ou Abritel, vous êtes à la merci du loueur. En effet, ces plateformes de mise en relation avec des professionnels ou des particuliers n’ont pas prévu de procédures spécifiques en cas de fermeture des remontées mécaniques. “Les conditions d’annulation sont définies par les hôtes. Elles peuvent être flexibles, modérées ou strictes”, précise Airbnb. En d’autres termes, vous risquez de perdre une partie de la somme versée si le loueur n’est pas coopératif. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vérifiez les conditions d’annulation pour vos prochaines réservations et pensez à annuler le plus tôt possible.

>> Notre service - Réservez votre hôtel au meilleur prix dans le monde entier tout en garantissant une meilleure marge à l’hôtelier

Si vous aviez un séjour tout-compris

Dans le cadre d’un séjour “tout-compris” qui prévoit le transport, l’hébergement ou encore les forfaits de remontées mécaniques et la location de matériel, vous devez contacter directement l’agence de voyage ou le tour-opérateur qui vous a vendu le séjour. Heureusement, de nombreuses plateformes spécialisées ont assoupli leurs conditions d’annulation et il ne devrait pas être difficile d’obtenir un remboursement ou un report de votre séjour. Le remboursement est garanti “si votre séjour est rendu impossible sur décision des pouvoirs publics”, indique le site du voyagiste Travelski. “Un e-mail personnalisé va être envoyé à chaque vacancier impacté dans les prochains jours, présentant les différentes possibilités pour le maintien ou l’annulation des séjours”, complète le site de l’agence de voyage Sunweb.

Pas d’inquiétude pour les billets de train

Si vous aviez prévu de vous rendre en train à la montagne, vous avez fait le bon choix. Depuis le début de la pandémie, la SNCF propose de rembourser et d’échanger gratuitement les billets de train sans que vous n’ayez de justificatifs à fournir. En conséquence, votre trajet pourra facilement être annulé. Mais ne tardez pas : les billets s'échangent gratuitement "jusqu'à 3 jours inclus avant le départ”. Après ce délai, des frais supplémentaires pourront s’appliquer. Si vous aviez prévu de louer une voiture, là encore, les conditions d’annulation sont favorables. Les loueurs Hertz et Sixt proposent par exemple une option “payer plus tard” qui permet d’annuler une réservation sans frais. Même situation chez Europcar, où une annulation 48 heures avant le départ vous sera intégralement remboursée.

Les forfaits de remontées mécaniques remboursés

Comme les remontées mécaniques sont fermées sur décision gouvernementale, les forfaits ne sont plus mis en vente pour la plupart. Ceux qui ont déjà acheté le leur pourront obtenir un remboursement simplement en contactant le vendeur. Même situation du côté de la location de matériel, où les professionnels se sont adaptés pour améliorer les indemnisations. “Annulez jusqu’à la veille du départ, votre location est remboursée à 100%”, indique le site de Skinet, un spécialiste de location de ski.

À lire aussi
Les remontées sont fermées, 5 bonnes stations pour le ski de fond et les raquettes

Les cours de ski annulables ou échangeables

Les réseaux d’écoles de ski ont également donné des consignes pour faciliter les remboursements. “Nous souhaitons favoriser le remboursement total. Cela dit, quelques écoles peuvent retenir des frais de dossiers, de l’ordre de 10 euros environ”, nous précise Johann Kwiatkowski, le président de l’Ecole de ski international (ESI). Autre solution si vous ne souhaitez pas annuler votre leçon de ski alpin : vous pouvez y trouver une occasion de l’échanger contre une initiation au ski nordique ou à la randonnée raquette.

À lire aussi
Stations de ski : le gouvernement a tranché
Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon