Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Cœur, perte de poids, ménopause… Quels sont les bienfaits des épinards ?

logo de Medisite Medisite il y a 2 jours Medisite
Cœur, perte de poids, ménopause… Quels sont les bienfaits des épinards ? © Adobe Stock Cœur, perte de poids, ménopause… Quels sont les bienfaits des épinards ?

Souvent détestés par les enfants, les épinards ont pourtant de nombreux bienfaits. Outre son apport calorique très faible, l’épinard contient beaucoup de minéraux, de vitamines et d'antioxydants. Dans son livre “Les vertus des épinards" (éd. Alpen), Virginie Saliceti Vartanian, partage tous les avantages de ce légume.

Qui n’a jamais entendu parler du fameux Popeye, le personnage de bandes dessinées, connu pour manger des tonnes d’épinards ? En effet, d'après la légende, les épinards et leur haute teneur en fer donnent au personnage une force exceptionnelle et lui permettent de maintenir une "santé de fer". "Mais ironie du sort, il semblerait que le fameux marin consommait des épinards pour leur haute teneur en vitamine A et non pour le fer qu’ils étaient supposés contenir", indique Virginie Saliceti Vartanian dans son livre Les vertus des épinards (éd. Alpen).

Toutefois, l’épinard reste un aliment riche en fibres, en protéines, en glucides et en lipides. Il renferme également beaucoup de vitamines, de minéraux et d'antioxydants essentiels à l’organisme.

Un légume anti-vieillissement

Consommé de façon régulière, l’épinard peut vous aider à lutter contre toute forme de vieillissement (oculaire, de la peau, cérébral). Pour cause, la lutéine présente dans le légume présente des vertus protectrices sur l'œil et la vision. "Sa forte concentration de cette molécule préserve la macula, partie de la rétine attaquée par les maladies oculaires", explique Virginie Saliceti Vartanian. "La lutéine est déjà présente de façon naturelle dans la rétine, mais l’organisme n’est pas capable de la synthétiser. Alors la seule manière de bénéficier de ses bienfaits est donc de consommer des aliments riches en ce pigment tel que l’épinard."

Cet antioxydant est aussi reconnu pour avoir des effets positifs sur le cerveau puisqu’il permettrait de lutter contre le stress oxydatif du cerveau qui, lui, entraîne le déclin des fonctions cognitives. "La zéaxanthine contenue dans l’épinard, présente lui aussi des vertus protectrices sur la vision et le vieillissement du cerveau", complète l’auteure. La présence de bêta-carotène et de vitamine C permet également d'expliquer cet effet anti-vieillissement.

L’épinard est un allié pour les femmes ménopausées

"Riche en calcium et en vitamine K, qui participe à la minéralisation des os, l’épinard est encore notre allié dans le combat contre l’ostéoporose", écrit Virginie Saliceti Vartanian. Notamment, car "les carences en calcium et en vitamines K accélèrent et favorisent cette maladie." Pour rappel, l'ostéoporose est une maladie qui s’attaque à l’ensemble du squelette en réduisant la masse osseuse et en modifiant la structure des os qui deviennent alors poreux donc fracturables.

Pour les femmes ménopausées, les épinards aident également à lutter contre l’incontinence urinaire. En effet, "la constipation oblige à forcer au niveau de la zone pelvienne et donc favorise les fuites urinaires. Il est donc nécessaire d’avoir une alimentation riche en fibres pour éviter ce désagrément et ainsi de faire une place à l'épinard dans votre assiette”, conseille l’auteure. "Effectivement, l’épinard fait partie des aliments à forte teneur alcaline, dit aliments alcalinisants, qui permettent de réguler le taux d’acidité de notre organisme, facteur favorisant l’incontinence urinaire."

Les épinards protègent votre cœur

Enfin, alors que les femmes ménopausées sont plus sujettes aux troubles cardiovasculaires, la consommation d’épinards pourrait limiter les risques. "La vitamine B9, le potassium et le sodium contenus dans l’épinard permettent de lutter contre les maladies cardiovasculaires en favorisant le flux sanguin", révèle Virginie Saliceti Vartanian dans son livre. "Certaines substances contenues dans la vitamine B9, comme la choline et l’inositol, protègent très efficacement les artères en évitant leur durcissement et améliorent la circulation sanguine grâce à leurs propriétés vasodilatatrices."

Les épinards aident à perdre du poids

Qu’il soit consommé cru ou cuit, l’épinard est l’un des légumes les plus faibles en calories. "En effet, cru, il contient 35 Kcal et cuit 27 Kcal. Il est également naturellement pauvre en glucides et en lipides", explique Virginie Saliceti Vartanian dans son livre "Les vertus des épinards" aux éditions Alpen. "Son autre avantage est d’être très riche en eau puisqu’il en est composé de 91,6 %."

Par ailleurs, véritable coupe-faim, les épinards ont également un effet brûleur de graisses, notamment car il est pourvu de fibres. C’est ce qui permet de sentir l’effet de satiété plus facilement. "Sachez aussi qu’il a aussi l’incroyable chance de cibler la graisse et plus particulièrement la graisse abdominale pour la détruire."

L’épinard peut devenir dangereux pour la santé

Il faut néanmoins faire attention lorsque vous consommez des épinards. En effet, l’acide oxalique est présent en grande concentration dans ces légumes. Or, cette substance peut provoquer de graves intoxications. Cette substance, se présentant sous forme de cristaux, peut provoquer des intoxications graves, notamment chez les patients en insuffisance rénale. Une néphropathie aiguë est également possible, suite aux effets obstructifs des cristaux d’oxalate au niveau des tubules rénaux.

En cas d'intoxication, les symptômes apparaissent quelques heures après l’ingestion sous la forme de :

nausées ; vomissements ; diarrhées ; convulsions ; tétanie (douleurs musculaires, contractions) ; douleurs abdominales ; hématémèse (rejet de sang qui peut révéler une hémorragie digestive).

Tous ces signes surviennent en raison de l’effet corrosif de l’acide oxalique au niveau du tractus digestif. Dans les cas les plus graves, le malade peut souffrir d'une acidose métabolique avec défaillance multi-organique.

Publicité
Publicité

Découvrez Medisite.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon