Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

On dort mieux quand on est riche

logo de Cover Media Cover Media il y a 2 jours
© F. Cirou / PhotoAlto / Cover Images

Une nouvelle étude montre que le niveau de richesse peut déterminer la qualité du repos nocturne, puisque 66,6% des personnes gagnant 400% au-dessus du seuil de pauvreté bénéficient de huit heures de sommeil par nuit, contre 55 % de celles vivant en dessous du seuil de pauvreté (selon les critères américains).

Les chercheurs suggèrent que la réduction du temps de sommeil pourrait être due au fait que les personnes travaillent de longues heures ou qu'elles jonglent avec plusieurs emplois à la fois. Les personnes les plus riches ont aussi plus de moyens pour vivre dans de meilleures conditions et faire face à des dépenses de santé. « Les personnes disposant de plus de ressources peuvent s'offrir des maisons situées dans des endroits plus calmes, avoir plus d'espace, moins de personnes par pièce et une meilleure insonorisation, a déclaré le Dr Neil Kline, médecin du sommeil à l'American Sleep Association, à CNN. Les personnes disposant de plus de ressources peuvent également s'offrir davantage de soins de santé lorsqu'il s'agit de troubles du sommeil. »

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont étudié les habitudes de sommeil de 140.000 Américains entre 2011 et 2014. Ils ont qualifié le manque de sommeil d'« épidémie de santé publique », car cela peut entraîner une multitude de problèmes de santé. « Les personnes souffrant d'un manque de sommeil sont également plus susceptibles de souffrir de maladies chroniques telles que l'hypertension, le diabète, la dépression et l'obésité, ainsi que de cancer, d'une augmentation de la mortalité et d'une diminution de la qualité de vie et de la productivité », rapporte le site web du CDC.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon