Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Danette, Yop, Flanby... : tout savoir sur ces desserts lactés

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 10/08/2022 Stéphanie Bouvet
Danette, Yop, Flanby... : tout savoir sur ces desserts lactés © Istock/Getty Images Danette, Yop, Flanby... : tout savoir sur ces desserts lactés

Derrière les noms familiers de ces laitages stars de nos frigos se cachent souvent de belles histoires.

La Danette, elle met tout le monde debout !

La popularité de cette crème dessert lancée par Danone en 1970 doit beaucoup à Richard Gotainer. Il est en effet le père de l’entêtant slogan : "On se lève tous pour Danette", entendu pour la première fois à la télévision en 1979. Depuis, la gamme de saveurs s’est considérablement élargie, de nouvelles déclinaisons sont nées et le pot s’est fait individuel. En revanche, le message ne change pas : en 2019, on reste "Toujours debout pour Danette" !

Yop, un yaourt à boire

Né en 1965 de la contraction de Yola et Coplait, deux marques de produits laitiers frais, Yoplait n’a jamais cessé d’innover pour proposer de nouveaux produits. Après le yaourt aux fruits et la version allégée, c’est au tour du yaourt à boire de faire son apparition à partir de 1974. Son nom, Yop, sonne comme une onomatopée. Le fameux laitage en bouteille à emporter partout est aujourd’hui décliné pour les plus jeunes en format réduit sous le nom de P’tit Yop.

Gervais, le pionnier du petit-suisse

Contrairement à ce qu’on pourrait croire ce petit fromage frais qu’on mange souvent par deux n’est pas né en Suisse mais… en Normandie ! En 1850, un jeune vacher originaire du canton helvétique de Vaud, conseille à sa patronne Sophie Hérould, une fermière du pays de Bray, d’ajouter de la crème au lait avant de le cailler. Elle vend la recette à Charles Gervais, commis aux Halles de Paris, qui lance la production des premiers petits-suisses en 1852, déposant la même année la marque "Ch. Gervais". Deux autres produits stars ont marqué l’histoire de l’entreprise : le carré Gervais (fromage frais) en 1871, puis l’Esquimau (bâtonnet glacé) en 1935.

Rians, elle est belle sa faisselle

Cette marque familiale est comme un célèbre village gaulois. Face aux mastodontes de l’industrie laitière, elle résiste encore et toujours à l’envahisseur ! Cela notamment grâce à son produit phare : la faisselle, un fromage blanc frais qui doit son nom à son moule d’égouttage. Tout débute en 1901, lorsque Francine et Désiré Triballat s’installent à Rians, un village du Berry, où ils vivent du lait de leurs vaches. En 1966, un crémier de la capitale découvre sur un marché les fromages d’Hubert Triballat, petit-fils des fermiers et fondateur de la laiterie en 1952. Conquis, il entreprend de faire découvrir aux Parisiens la "faisselle de Rians". A l’ère de la grande distribution, dans les années 1970, Rians part à l’assaut des supermarchés, avec ses faisselles mais aussi d’autres spécialités, comme le Roulé ou la crème brûlée.

La laitière, en hommage à Vermeer

Avec ces yaourts au lait entier, conditionnés dans des pots en verre, l’art s’invite au supermarché. Ils portent en effet le nom d’un tableau du maître hollandais Johannes Vermeer, peint vers 1658, représentant une servante versant du lait dans une jatte. Ce personnage figure sur les emballages cartonnés de La Laitière depuis la naissance de la marque en 1973.

Flanby, un flan renversant

Si ce dessert plaît tant aux enfants, c’est autant pour son goût que pour son côté amusant. Depuis sa création en 1968, ce flan à la vanille est vendu dans un pot devenu iconique. On le retourne sur une assiette, on tire la languette et le caramel recouvre aussitôt le dessert facilement démoulé. Produit par Chambourcy à ses débuts, Flanby appartient aujourd’hui au groupe Nestlé, qui a sorti le Flanby chocolat en 2019. Connaîtra-t-il la même postérité que son aîné ?

Mamie Nova, des mélanges audacieux

On peut s’afficher sagement en col claudine avec des cheveux blancs permanentés et être d’une modernité insolente ! La preuve avec cette doyenne du rayon laitages, née en 1973 à l’occasion d’une campagne publicitaire menée par Nova, un groupement de marques alimentaires. Signe distinctif de Mamie Nova : des produits laitiers aux saveurs inédites, comme le yaourt figue-tournesol-pavot, la crème chocolat-banane ou le Double Plaisir crème lemon curd, nouveauté 2021. Ça change du yaourt à la fraise !

A lire aussi :

Gâteau à la danette au chocolat

Faisselle comme un cheese cake

Petits-suisses glacés aux framboises

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux n°204 de mars 2022.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Femme Actuelle

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon