Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pourquoi la France pourrait souffrir d’une pénurie de légumes surgelés et en conserve ?

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 23/11/2021 Claùdia Ferreira
Pourquoi la France pourrait souffrir d’une pénurie de légumes surgelés et en conserve ? © Pexels/R Khalil Pourquoi la France pourrait souffrir d’une pénurie de légumes surgelés et en conserve ?

La France peut-elle échapper à une pénurie de légumes verts surgelés et en conserve ? C'est la question que s'est posée le journal de 20 heures de France 2, le mardi 23 novembre 2021.

La météo pourrait bien vous priver de certains légumes verts au printemps 2022. Après l’inflation des prix des baguettes de pain ou la pénurie de pâtes annoncée, la France pourrait bien manquer de légumes en conserve et surgelés. "C’est ce que craignent les industriels du secteur, particulièrement inquiets pour les petits pois et les haricots verts", a annoncé Anne-Sophie Lapix dans le journal de 20 heures de France 2, le mardi 23 novembre 2021. La raison de cette crainte ? Les intempéries qui ont fragilisé les récoltes, mais aussi le fait que "les agriculteurs se tournent vers le blé et le colza" et ce, alors que les prix grimpent.

Directeur général de la société Gelagri, Olivier Morel n’est pas certain de pouvoir "répondre à la demande" à cause de "mauvaises conditions météo et d’une récolte décevante". Et ce, alors que les Français consomment de plus en plus de légumes verts "depuis les confinements". "Aujourd’hui, nous n’avons pas de possibilité de produire de nouveaux haricots verts avant la campagne 2022 qui commencera sur la campagne de juin", a-t-il expliqué. Avant de mettre en garde : "Il va falloir qu’on vive avec des stocks que nous avons aujourd’hui dans nos congélateurs et qui pourraient, en fonction des ventes, nous mettre sous tension à un moment ou à un autre".

Les prix des légumes verts concernés vont-ils augmenter ?

Parmi les facteurs de pénurie de légumes verts surgelés et en conserve, on retrouve également le désintérêt des agriculteurs. "Certains préfèrent cultiver davantage de blé dont les cours flambent et donc plus rentables", apprend-on dans le journal. Selon les chiffres de l'Union nationale interprofessionnelle des légumes transformés (UNILET), au printemps 2022, il pourrait manquer 5% de haricots verts et jusqu’à 10% de petits-pois pour les conserves et les surgelés. Quant à la crainte de voir leurs prix augmenter, Karine Sanouillet, experte en consommation et grande distribution se veut rassurante : "Il y a moyen de rééquilibrer la production en France". Toutefois, elle souligne : "Si sur une période courte, il y a besoin d’ajuster l’offre avec des importations, c’est possible [que les prix augmentent, ndlr.]". Ainsi pour éviter une pénurie, les importations des produits concernés pourraient provenir de toute l’Europe.

À lire aussi : Pénurie de médicaments : la liste des références en rupture de stock

Publicité
Publicité

Plus d'info : Femme Actuelle

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon