Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nos conseils pour choisir et installer une cloison légère

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 26/04/2021 Olivia Renaudin
Nos conseils pour choisir et installer une cloison légère © Studio Collet Nos conseils pour choisir et installer une cloison légère

Pour séparer les espaces sans tout fermer, les cloisons légères sont une bonne solution. Il existe de multiples propositions. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Double séjour, cuisine ouverte, suite parentale… Les pièces décloisonnées ont le vent en poupe. La sensation d’espace y est décuplée, la circulation facilitée, la lumière mieux diffusée. Mais attention, l’absence de cloison nuit à l’intimité. Travailler au milieu du salon, cuisiner à deux pas du canapé, prendre une douche devant son conjoint… Autant de situations qui peuvent devenir gênantes. Seule solution, créer une séparation. Pour cela, on mise sur une cloison légère, facile à mettre en œuvre sans gros travaux et relativement bon marché, comme une verrière, un claustra ou des étagères modulables.

Modulable, la bibliothèque

© Fournis par Femme Actuelle Etagères 8 cubes "Mixxit", Castorama, 64,90€ l’une. Studio Collet

On peut multiplier les modules et les garnir de tiroirs, boîtes… pour en faire des espaces de rangements. Attention à la hauteur : il faut respecter le volume de la pièce.

Notre conseil. Prévoyez un espace de circulation d’au moins 90 cm autour du meuble, afin de pouvoir vous déplacer sans être gênée.

Design, le claustra

© Fournis par Femme Actuelle Claustra en acier à faire recouper, Lapeyre, 350€ en L 100 x H 270 cm. Lapeyre

On l’adopte pour délimiter l’espace en toute légèreté, dans une grande cuisine par exemple. Ce modèle se décline en bois blond pour un style scandinave, et en acier pour un aspect plus industriel.

On y pense. Contrairement à la verrière d’intérieur, fermée par du vitrage, le claustra laisse passer les odeurs de cuisson.

Léger, le simple panneau

© Fournis par Femme Actuelle Cloison en mélaminé, "Alara", Castorama, 39,90€ le panneau blanc, 100 x 100 cm. Studio Collet

Pour aménager un espace de travail, on isole une partie du séjour à l’aide d’une cloison amovible. Légère et robuste, celle-ci s’adapte à toutes les hauteurs de plafond, et s’installe sans perçage, en assemblant panneaux et poteaux.

L’idée en plus. Pour davantage de personnalité, on peut ajouter un claustra en chêne, une verrière, des panneaux ajourés, des étagères…

Lumineux, les stores

© Fournis par Femme Actuelle Panneaux japonais sur mesure en coton et lin, "Select", Franciaflex, 976€ l’ensemble de 3 panneaux + rail. Studio Collet

Ces stores d’intérieur coulissent sur un rail fixé en partie haute. Ils séparent les pièces de façon légère et modulable : on les ouvre à l’envi, peu ou beaucoup.

Le bon choix. Dans une pièce de vie, optez pour un textile translucide, qui laisse passer la lumière. Pour isoler un coin nuit, misez sur une finition opaque.

Isolante, la paroi

© Fournis par Femme Actuelle Cloison en mélaminé avec fenêtre style industriel, 112 x H 230 cm, "Alara", Castorama, 190,30€. Studio Collet

Ici, on a aménagé un coin bureau à l’aide de deux parois amovibles dotées de fenêtres pour créer une petite pièce. Elles s’emboîtent dans un faux plafond peint en noir, qui cache les câbles de l’éclairage.

L’idée déco. Peindre le pan de mur adjacent aux cloisons de la même couleur, pour renforcer l’effet "boîte" cosy.

Décorative, la verrière

© Fournis par Femme Actuelle Réalisation sur mesure, Quadro. Studio Collet

Véritable élément de décoration, cette paroi donne du style à l’intérieur : industriel en noir ou plus romantique en blanc. Dans le séjour, on préfère un modèle avec un soubassement métallique, afin d’y adosser le canapé ou un autre meuble.

L’alternative. On peut aussi intégrer une demi-verrière au-dessus d’un muret.

L’effet visuel

© Fournis par Femme Actuelle Castorama

Pour délimiter un coin repas, lecture ou travail… peignez un angle de murs et une partie du plafond dans un coloris tranché.

4 conseils de pro pour se lancer

Les conseils de Cécile Humbert, designer d’intérieur, cecilehumbert.com

  • Repensez l’aménagement. Pour optimiser l’espace, notamment dans les petites surfaces, il ne faut pas hésiter parfois à revoir la place du mobilier. Les cloisons légères s’avèrent alors très utiles. On peut y adosser un bureau, un canapé, un rangement bas type enfilade, voire un lit, sans avoir l’impression que le meuble flotte dans la pièce.
  • Laissez passer la lumière. Si vous souhaitez créer un couloir, une entrée ou encore une chambre sans fenêtre, pensez aux cloisons vitrées ou ajourées type verrière, claustra ou étagère ouverte. En offrant un éclairage en second jour aux pièces aveugles, elles évitent l’effet "boîte" ou "tunnel", étouffant.
  • Motifs, couleur… amusez-vous. Les cloisons légères sont aussi là pour créer la déco : claustra avec des motifs géométriques, étagère modulable alternant niches ouvertes et fermées, verrière avec des montants ou des vitres de couleur…
  • Permettez-vous le sur-mesure ! Un configurateur en ligne, fr.mycs.com par exemple, permet de concevoir ses propres meubles de séparation. Aux dimensions, matériaux, couleurs… souhaités. Un projet à la carte, c’est l’idéal, et pas forcément très coûteux.

A lire aussi :

Comment cloisonner une pièce sans faire de travaux

4 façons d’adopter la verrière pour créer une pièce en plus

Une verrière esprit atelier d’artiste

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon