Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Volvo officialise le nom de son nouveau SUV électrique et dévoile ses aides à la conduite poussées

logo de Autonews Autonews il y a 2 jours Julien Maron

Caméras, radars, capteur LiDAR… Le nouveau SUV électrique est un petit bijou de technologie qui veut avant tout miser sur la sécurité de son conducteur et de ses passagers. Avant d’être officiellement présenté, ce modèle inédit dévoile son nom ainsi que certaines de ses aides à la conduite.

C’est le 9 novembre 2022 que Volvo présente son nouveau SUV électrique, le Volvo EX90. Officialisé le 21 septembre, ce modèle inédit commence à se dévoiler en annonçant ses aides à la conduite poussées. Volvo a en effet une réputation de marque sûre à tenir, et semble miser sur cet aspect pour séduire les acheteurs. Son objectif ? Qu’il n’y ait “plus aucun accident” impliquant des véhicules Volvo.

On apprend ainsi que le nouveau Volvo EX90 embarque un “bouclier invisible” constitué de huit caméras, cinq radars, seize capteurs à ultrason et un capteur LiDAR. De jour comme de nuit, ce balayage laser permet de fournir au véhicule une image en temps réel et à 360 degrés de ses alentours, mais aussi des obstacles - comme des piétons jusqu’à 250 mètres - et autres véhicules à proximité de lui. D’après Volvo, ce dispositif pourrait réduire les accidents graves de 20%, et “permettre d’éviter jusqu’à 9% des collisions”.

Relire la vidéo

Il surveille l’attention et le niveau de fatigue

© Fournis par Autonews

L’habitacle de cet EX90 est également bardé de caméras et de capteurs qui scrutent l’état de fatigue ou la distraction du conducteur. Si le SUV électrique détecte que son conducteur n’est pas attentif, des avertissements de plus en plus intensifs se font retentir. La voiture peut même s’arrêter “en toute sécurité” et appeler les secours si elle le juge nécessaire.

Deux caméras scrutent en permanence le conducteur

© Fournis par Autonews

Concrètement, à l’aide de deux caméras, ce système mesure la durée pendant laquelle le conducteur regarde la route devant lui. Capable de comprendre les mouvements des yeux, il peut juger si l’automobiliste regarde trop la route - signe d’une “distraction cognitive - ou au contraire pas assez, ce qui pourrait indiquer qu’il utilise son téléphone. Le poste de conduite est par ailleurs doté d’un volant intelligent, qui détecte si le conducteur le lâche des mains.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Volvo se garde de communiquer des photos de ce nouvel EX90. La fiche technique du SUV électrique reste elle aussi confidentielle. Il faut donc attendre le 9 novembre 2022 pour découvrir le nouveau modèle de la marque suédoise dans le détail.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Autonews

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon