Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Marvel : la production évoque les représentations LGBTQI+ dans ses prochains films

logo de ELLE ELLE 22/07/2021 Jade Vigreux

Le MCU assume dorénavant la non-binarité et l’homosexualité de ses héros. Est-ce le signe que les films qui suivront seront plus inclusifs ? La vice-présidente répond.

Marvel : la production évoque les représentations LGBTQI+ dans ses prochains films © Marvel Studios Marvel : la production évoque les représentations LGBTQI+ dans ses prochains films

L’univers Marvel, enfin LGBTQI+ friendly ? En mars, se dressait sur les pages d’un nouveau comics, un Captain America ouvertement gay. Plus récemment, le dieu de la malice Loki, dans la mini-série éponyme diffusée sur Disney+, affichait clairement sa bisexualité et sa non-binarité à l’écran. Un (énorme) bond en avant pour le MCU qui, jusqu’ici, excluait – ou suggérait seulement – les représentations queer dans ses productions. Ce fameux Loki, campé par l’acteur Tom Hiddleston, serait-il alors le beau présage d’une inclusivité qui durerait dans le temps ? C’est la question à laquelle Victoria Alonso, vice-présidente exécutive de la production cinématographique de Marvel Studio, a répondu lors d’une interview pour « Variety ». « Cela prend du temps [d’intégrer des protagonistes LGBTQI+], nous avons tellement d’histoires à raconter. Mais nous ne changerons pas tout pour autant. Nous montrerons simplement au monde qui sont ces gens, qui sont ces personnages », a expliqué la vice-présidente, avant d’ajouter : « Nous avons beaucoup de choses à venir qui, je pense, seront plus représentatives du monde d’aujourd’hui. Nous n’allons pas le faire spécialement dans chaque film, chaque série. Mais nous ferons de notre mieux pour essayer de le représenter de manière cohérente », a-t-elle conclu.  

Une inclusivité timide  

Cette déclaration, si elle est enthousiasmante en une sens, est représentative de la fébrilité du MCU concernant ces questions de représentativité queer. La firme est désormais capable d’assumer les identités de genre et les orientations sexuelles – aussi diverses soient-elles – de ses protagonistes, s’ils ont été inventés tels quels. Mais, d’un autre côté, elle n’a pas de plan d’action précis pour inclure définitivement et durablement des personnages queer. Pourtant, si elle dressait le drapeau arc-en-ciel, nombreux seraient les nouveaux fans qu’elle arriverait à séduire...

Fan de cinéma ? Devenez jurée du Grand Prix Cinéma ELLE, les 17, 18 et 19 septembre 2021.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon