Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

« Transidentité », « silencier », « intersectionalité » : les nouveaux mots du Petit Robert

logo de ELLE ELLE 10/05/2021 Lydia Menez

Les experts du dictionnaire Le Petit Robert viennent de présenter les nouveaux mots de l’édition 2022. Cette année, trois termes sur les questions de genre ont été ajoutés.

« Transidentité », « silencier », « intersectionalité » : les nouveaux mots du Petit Robert © Emilija Manevska / Getty Images « Transidentité », « silencier », « intersectionalité » : les nouveaux mots du Petit Robert

Le Petit Robert est désormais enrichi d’une centaine de nouveaux mots pour son édition 2022, qui sortira mercredi. « Le Parisien » a sélectionné quelques-unes de ces pépites linguistiques. Parmi elles, trois termes liés aux questions de genre font leur apparition et marque l’évolution de la société. D’abord, la notion de « transidentité », qui signifie l’identité de genre des personnes trans. Le verbe « silencier », qui désigne le fait de réduire quelqu’un au silence (souvent une minorité) a également été retenu. Enfin, « l’intersectionnalité », concept visant à révéler la pluralité des discriminations de classe, de sexe et de race, débarque dans le dictionnaire.  

Lire aussi >> « Il est elle » : comment j'ai accompagné la transition de ma fille

Certains nouveaux modes de vie font aussi l’objet d’une définition, comme la « déconsommation » (qui a pour objectif de réduire sa propre consommation), le « frugalisme », (qui prône une vie simple et auto-suffisante) et le « DIY » (« Do It Yourself », qui incite à la création plutôt qu’à l’achat). 

La pandémie au cœur des nouveaux mots du Petit Robert  

L’actualité sanitaire se reflète dans le Petit Robert. Ainsi, « vaccinodrome » (grands centres de vaccination collective aménagés pour l’occasion) fait son entrée, tout comme « antivaccin » et son abréviation « antivax », qui définit les personnes hostiles à la vaccination. Outre la pandémie, la santé est également abordée par le mot « psychotraumatique », qui caractérise l'ensemble des conséquences d’un traumatisme (psychiquement, psychologiquement et somatiquement). Le terme « bobologie », qui résume la prise en charge médicale des petites blessures et des maux bénins, a aussi été retenu.  

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon