Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

6 conseils de base pour se remettre d'un épuisement mental, selon la psychologie

logo de GQ GQ 15/07/2021 Paloma González
6 conseils de base pour se remettre d'un épuisement mental, selon la psychologie © Getty 6 conseils de base pour se remettre d'un épuisement mental, selon la psychologie

L'épuisement mental semble être la “maladie” que nous avons tous développée pendant la pandémie de Covid-19, mais en réalité, c'est un problème qui touche les adultes depuis des années et nous devons apprendre à le gérer. Il est normal de passer une mauvaise journée, de se sentir apathique, démotivé et épuisé (ou en plein burnout), surtout lorsque les choses deviennent difficiles ou très stressantes, mais cela ne signifie pas que se résigner et apprendre à vivre avec cet épuisement mental soit la seule option. Le problème, c'est lorsque même les plus petites choses, ou celles que vous aviez l'habitude d'apprécier, vous donnent l'impression de monter une montagne boueuse qui ne vous permet pas d'avancer (sommes-nous les seuls à avoir ce rêve récurrent où nous courons sans arriver à rien ou sans bouger du même endroit ?). Tout cela peut vous amener à devenir pessimiste, amer et de mauvaise humeur, mais la psychologie a quelques clés qui peuvent aider à renverser la situation. L'épuisement professionnel est réel et parfois inévitable, mais il est également vrai qu'il existe des outils que vous pouvez utiliser à votre avantage pour que la vie ne soit pas terrible ou accablante. Voici des astuces pour mettre fin à l'épuisement mental.

Ne pas oublier de prendre soin de votre corps

Croyez-le ou non, un mode de vie sédentaire affecte également votre état mental. Il a été démontré que l'exercice libère certaines substances dans le cerveau qui vous aident à gérer le stress, à améliorer votre humeur et à ressentir un bien-être général. Il est donc important de réserver du temps pour faire de l'exercice ou une forme d'activité physique. 30 minutes par jour suffisent.

Identifier les causes

La première étape pour résoudre un problème est de l'identifier et de le comprendre. Vous devez donc savoir ce qui cause votre épuisement. Selon des experts de l'Université de Californie à Berkeley, il existe des causes communes à ce phénomène :

  • Une charge de travail trop lourde
  • L'impression de ne rien contrôler
  • L'exploitation (ou la conviction d'être exploité) sans récompenses suffisantes
  • Avoir un environnement de travail injuste ou hostile
  • Manque de soutien ou de communauté
  • Devoir faire un travail qui va à l'encontre de vos valeurs

Se concentrer sur l'avenir


Vidéo: Tout savoir sur le BAFA (Capital)

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Ne vous concentrez pas uniquement sur les problèmes, pensez à ce que vous aimeriez être, à ce que vous aimeriez réaliser, faire ou voir, et commencez à travailler pour développer ce dont vous avez besoin pour atteindre ces objectifs. Cela vous permet de vous concentrer sur le positif et sur ce que vous pouvez faire, plutôt que sur ce qui échappe à votre contrôle.

Oser prendre les décisions importantes

Si le burnout provient de votre travail, par exemple, vous devez non seulement en identifier les causes, mais aussi décider si les problèmes sont solubles et, s'ils ne le sont pas, vous devez oser prendre la décision de chercher quelque chose de différent et de changer. Parce que le monde ne va pas s'adapter à ce que vous voulez, mais vous pouvez toujours trouver quelque chose qui vous plaît et vous fait vous sentir mieux.

Déléguer

Vous ne pouvez pas tout faire seul, essayer d'en faire trop seul vous laissera épuisé, c'est pourquoi il est important de s'entourer des bonnes personnes et d'apprendre à demander de l'aide quand vous en avez besoin.

Diversifier votre temps

L'épuisement mental peut être lié à une routine trop fermée, où l'on fait exactement la même chose tout le temps. Se concentrer uniquement sur le travail peut être épuisant. Il est donc important de réserver du temps pour faire ce que vous aimez, pour sortir dehors (avec la règle des 20-5-3 pour la santé mentale) ou pour pratiquer un passe-temps qui vous aide à vous détendre et à vous vider la tête.

Via GQ México y Latinoamérica.

https://media.gqmagazine.fr/photos/5ff305dd3b7b5653fe5bb520/master/w_2000,h_500,c_limit/banniere_v2.gif

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: GQ

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon