Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Alerte sur la pénurie de médicaments qui s'aggrave en France

logo de Oh My Mag Oh My Mag 09/11/2020 Inès Gerbe
Alerte sur la pénurie de médicaments qui s'aggrave en France © Fournis par Oh My Mag Alerte sur la pénurie de médicaments qui s'aggrave en France

L'association UFC-Que Choisir vient de révéler une étude qui montre que la pénurie de médicament a subi une forte augmentation ces dernières décennies. Les choses ont d'ailleurs dérapé avec en plus, l'arrivée de la pandémie covid-19.

D'après cette étude, "en 2016 on recensait déjà 405 pénuries de médicaments, ce chiffre a quasiment triplé en l’espace de 3 ans pour atteindre 1200 l’année dernière" et les 2100 en 2020. Les personnes qui sont concernées par cet incident sont celles qui suivent des traitements primordiaux nécessitant un suivi constant.

Une situation grave qui inquiète beaucoup :

Cette situation est d’autant plus alarmante que ces médicaments déclarés en pénurie par les laboratoires partagent tous une caractéristique primordiale : il s’agit de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM), pour lesquels une interruption de traitement peut être susceptible de mettre en jeu le pronostic vital des patients.
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Peut-on lire dans le communiqué.

Un constat très fâcheux car ces médicaments ne peuvent être remplacés :

Les substitutions peuvent entraîner des effets secondaires plus importants, ou nécessiter un temps d'adaptation à la nouvelle posologie, particulièrement pour les patients âgés.

FranceInfo révèle que 30% des industriels proposaient un médicament de remplacement, alors que dans 12% des cas, les fabricants tentent de trouver "des solutions de derniers recours" ou pire encore les laboratoires "ne proposent tout simplement aucune solution de substitution" pour un cas sur cinq.

Pour solutionner ce problème, l'association pensent que "des stocks suffisants" pourraient "répondre aux besoins des usagers du système de santé pour l'ensemble des médicaments d'intérêt thérapeutique majeur".

Plus de détails dans la vidéo.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Oh My Mag

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon