Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Clarins : Pourquoi l'Eau des Jardins est un bestseller de l'été depuis 10 ans ?

logo de Vogue Vogue 03/07/2020 Vogue Paris
Eau des Jardins de Clarins © Vogue Paris Eau des Jardins de Clarins

L’Aromaphytosoin au coeur de l’expertise Clarins. L’histoire commence en 1987 : Clarins lance sa première Eau de Soins, parfaite alliance entre aromathérapie et phytothérapie, dans la droite lignée du concept d’Aromaphytosoin imaginé par Jacques Courtin-Clarins il y a plus de 60 ans. L’idée ? Associer des extraits de plantes bienfaisantes et des huiles essentielles aromatiques, dont les composés odorants volatils agissent directement sur les aires cérébrales et le psychisme. « Il y a des plantes qui ont un parfum, et il y a des plantes qui ont une action. Alors pourquoi ne conjuguerions-nous pas les deux dans un même produit ? » déclare-t-on alors chez Clarins. Le résultat, 3 eaux devenues iconiques : L’Eau Dynamisante pour la vitalité, L’Eau Ressourçante pour la sérénité, et enfin L’Eau des Jardins, pour l’harmonie, qui célèbre ses 10 ans cette année.

Une synergie inédite pour se sentir bien et sentir bon. Si L’Eau des Jardins continue depuis dix ans à agir sur nos sens (1 flacon se vend toutes les 20 minutes dans le monde*), c’est parce qu’elle conjugue, tout en subtilité, les effets de 4 thérapies. 1) L’aromathérapie, basée sur l’utilisation d’huiles essentielles et d’absolus de plantes. Ici, 10 huiles essentielles de fruits et de fleurs sont triées sur le volet pour leurs propriétés traitantes : citrus, pamplemousse, cassis, rose, patchouli… 2) La gemmothérapie : une médecine non conventionnelle partant de l’hypothèse que l’énergie indispensable au développement des plantes se trouve dans leurs tissus embryonnaires. D’où l’infusion de 3 extraits de bourgeons dans L’Eau des Jardins : le hêtre hydrate la peau, le sorbier contribue à son éclat et le cassis l’apaise et la réconforte. 3) La chromathérapie. Parce que, selon la médecine chinoise, les couleurs influent directement sur notre humeur, la teinte rouge et orange du flacon de l’Eau des Jardins nous donne un élan de joie de vivre, alors que le vert, en son centre, a plutôt vocation à nous apaiser. Et enfin, 4) la jardinothérapie : l’idée d’une thérapie verte reposant sur les activités de jardinage ou sur tout contact avec la nature, dont les couleurs et les odeurs nous recentrent et nous apaisent en un instant.

L’odeur d’un jardin rêvé. Des fruits, des fleurs, des feuilles… La sensation finale : « Faire entrer un jardin dans sa vie, et embrasser la nature à pleines mains », comme se plaît à dire Olivier Courtin-Clarins. Bref, tout ce dont on a besoin après des mois de confinement et d’incertitudes. L’Eau des Jardins reproduit de façon littérale les sensations d’une promenade au calme, dans un jardin gorgé de rosée. Un condensé d’agrumes les plus vivifiants (citron, pamplemousse, orange et bergamote), se mélange à la sensation verte de menthe fraîche, de feuilles de laurier et de cèdre, le tout arrondi par une poignée de roses fraîches. Le bon geste : appliquer son Eau des Jardins en larges mouvements des chevilles vers la taille et des poignets aux épaules. Ou, de façon plus discrète, distiller 3 gouttes dans son soin corps pour booster la peau, et le moral, tout au long de la journée. Le Plus ? Ces Eaux de Soins s’utilisent même l’été.

*Données internes Clarins France, année 2019, vente en volume aux distributeurs tous formats confondus

Publicité
Publicité

Plus d'info : Vogue

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon