Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Constipation, détox, transit... 4 idées reçues sur l’appareil digestif

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 07/10/2020 Anaïs Chabalier
Constipation, détox, transit... 4 idées reçues sur l’appareil digestif © iStock Constipation, détox, transit... 4 idées reçues sur l’appareil digestif

"Il faut détoxifier son foie", "les plantes sont efficaces contre la constipation"… Des affirmations que l’on a tous déjà entendu. Faut-il s’y fier ou au contraire s’en détacher ? Le Dr William Berrebi, gastro-entérologue, hépatologue et auteur du podcast "Merci docteur", fait le point sur les idées reçues autour de l’appareil digestif.

Constipation, digestion difficile, nausées... 48% des Français souffrent d'au moins un trouble intestinal, selon des données révélées par Statista en 2017. Mais bien que près de la moitié de la population soit confrontée à ces problématiques, les idées reçues sur l'appareil digestif semblent avoir la vie dure. Le Dr William Berrebi, gastro-entérologue et hépatologue démêle le vrai du faux dans son podcast Merci docteur.

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Vomir est forcément synonyme de gastro-entérite

FAUX. Les vomissements sont des mécanismes de défense de l’organisme permettant d’expulser les substances potentiellement néfastes consommées mais pouvant aussi survenir en cas d'infection du système digestif, comme une gastro-entérite. Pour autant, ces manifestations ne sont pas toujours liées à cette inflammation de l’estomac. Chez les jeunes femmes, les vomissements sont souvent associés aux migraines : cette forme de céphalées est marquée par l’apparition de troubles digestifs en plus des maux de tête. Les vomissements peuvent également être liés à des migraines digestives, qui se caractérisent par des nausées et des douleurs abdominales. Pour lutter contre les migraines, et donc contre les vomissements, il est recommandé de "faire attention au surmenage ou aux efforts physiques trop intenses, de dormir suffisamment et de ne pas sauter des repas", explique le Dr William Berrebi dans son podcast.

"Détoxifier" son foie est inutile

VRAI. Le foie a-t-il réellement besoin d'être nettoyé, comme le suggèrent les nombreuses cures détox disponibles sur le marché ? Le Dr William Berrebi l’affirme : "Il n’existe aucun produit susceptible d’améliorer les performances du foie". En cause ? Dans le foie, les toxines ne sont que de passage : c’est cet organe qui filtre et éliminer les déchets. Lorsqu’il est en bonne santé, il n’a donc pas besoin d’être nettoyé. Et même si ce n’est pas le cas, aucune ampoule, gélule, sachet ou boisson détox n’y pourra rien : seul un mode de vie sain permet de prendre soin de sa santé et de son foie. Pour y parvenir, le Dr William Berrebi conseille notamment "d’éviter les excès d’alcool (2 verres par jour maximum chez la femme et 3 verres par jour chez l’homme) de consommer des légumes verts et de faire attention aux interactions médicamenteuses".


Vidéo: Faut-il arrêter le sel ? (Dailymotion)

Relire la vidéo

Les plantes sont de véritables alliées contre la constipation

VRAI et FAUX. Séné, bourdaine, rhubarbe… Ces plantes sont souvent conseillées en cas de constipation. Et pour cause : elles accéléraient le transit intestinal. Bonne ou mauvaise idée ? Si ces remèdes végétaux peuvent effectivement aider à aller à la selle, leur usage peut être contre-productif sur le long terme. "Les plantes vont paralyser les cellules du côlon et finir par l’abîmer et entraîne une mélanose colique", explique le Dr William Berrebi. Cette pathologie se caractérise par une pigmentation brunâtre de la muqueuse colique. Il existerait néanmoins une plante efficace contre la constipation et sans effets secondaires : le psyllium. Une alimentation riche en fibres est également recommandée contre la constipation.

Les laitages sont mauvais pour la santé

FAUX. On le sait : le lait n’est pas toujours facile à digérer et peut être à l’origine d’intolérances. Est-ce une bonne raison pour supprimer les produits laitiers de son alimentation ? Non, répond le Dr William Berrebi. Et pour cause : "Dans les fromages à pâte ferme ou dure, dans les yaourts et dans le beurre, il n’y quasiment plus de lactose c’est-à-dire que le risque d’intolérance est très faible", explique-t-il. Mais ce n’est pas tout : l’apport quotidien en calcium recommandé chez l’adulte est de 950 mg, rappelle l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). La consommation de produits laitiers est donc essentielle à l'organisme. Les laitages ne doivent cependant pas être consommés de façon excessive.

Quid des études qui pointent du doigt le potentiel effet néfaste des laitages sur la santé ? Le Dr William Berrebi rappelle que d’autres travaux soulignent au contraire l’effet bénéfique de ce produit sur la santé. "Par exemple, la mortalité cardio-vasculaire diminue de 40% chez les sujets ayant les consommations de lait et de produits laitiers les plus élevées, au cours d’un suivi sur 15 ans", précise-t-il.

A lire aussi :

Diarrhée, ballonnements, constipation : pourquoi notre transit intestinal est souvent perturbé pendant les règles

10 aliments riches en fibres qui améliorent le transit intestinal

Constipation chronique : les causes et les meilleurs traitements naturels

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Femme Actuelle
Femme Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon