Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Covid-19 : les asymptomatiques sont-ils aussi contagieux que les malades avec symptômes ?

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 23/12/2020 Aude Tixeront
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Une récente étude menée par des chercheurs à Singapour révèle si les personnes asymptomatiques sont aussi contagieuses ou non que les malades avec symptômes, et appellent à la prudence dans ce contexte de regain de l’épidémie dans de nombreux pays.

Les recherches sur les modes de transmissions et le pouvoir de contagiosité de la Covid-19 se poursuivent, afin de limiter la propagation du virus et de tenter d’éviter une troisième vague dans certains pays… Plusieurs études s’accordent à dire que la majorité des personnes infectées ne serait pas contagieuse, et que les clusters seraient formés par une petite partie des malades, surnommés les "super-contaminateurs" qui pourraient donc être à l’origine des flambées épidémiques.

Covid-19 : contagion, transmission du virus en fonction des symptômes

Plus récemment, une étude menée à Singapour s’est intéressée au risque de contamination chez les asymptomatiques et chez les malades qui présentent des symptômes (fièvre, courbatures, toux, perte du goût et de l’odorat, troubles respiratoires, etc).

Le but de ces travaux, publiés dans la revue scientifique médicale The Lancet, était de terminer si les personnes infectées, mais asymptomatiques, pouvaient transmettre le virus, et si les patients avec symptômes étaient forcément plus contagieux.

Personnes asymptomatiques et patients symptomatiques : le risque de contamination est-il le même ?

Pour cela, l’équipe de spécialistes ont analysé les données de 628 personnes atteintes par la Covid-19 entre le mois d’août et la mi-octobre à Singapour, et mises en quarantaine. 3 790 personnes ont été identifiées comme des "cas contact" de ces patients, et les résultats suggèrent que "les personnes ayant une Covid-19 asymptomatique sont infectieuses, mais pourraient être moins infectieuses que les cas symptomatiques".

Cette étude a pu démontrer la contagiosité des patients, malgré l’absence de symptôme, et le risque de transmission qui existe chez les personnes qui ignorent être infectées par le virus. L’utilité des gestes barrières chez l’ensemble de la population, a donc encore une fois toute son importance.

Identifier aussi les cas asymptomatiques pour freiner la propagation du virus

Pour Andrew A. Sayampanathan et son équipe, ces travaux montrent l’importance de l’identification des personnes atteintes par la Covid-19 et ne présentant pas de symptôme, "qui peuvent transmettre la maladie et devraient être isolées si l’objectif du gouvernement national est de minimiser les cas et la transmission", indiquent-ils.

Mais si les ressources du pays sont limitées, il serait plus judicieux, toujours selon les chercheurs, "de concentrer la recherche sur les personnes symptomatiques, plus faciles à identifier", et davantage contagieuses que les personnes asymptomatiques.

À lire aussi :

Symptômes de la Covid-19, incubation, transmission, traitements : tout ce qu’il faut savoir sur le coronavirus

Test Covid-19 : une nouvelle méthode de dépistage totalement indolore utilisée à l'étranger va débarquer en France

Covid-19 : les ex-malades devront-ils se faire vacciner ?

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Femme Actuelle
Femme Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon