Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Harcèlement de rue : le pouvoir est à nous !

logo de ELLE ELLE 25/11/2021 Florence Besson

Une formation citoyenne peut-elle mettre un frein au harcèlement de rue ? C'est toute l'ambition de l'excellent programme stand up créé par L'Oréal Paris, qui pourrait bien changer le quotidien des femmes.

Harcèlement de rue : le pouvoir est à nous ! ©Brigitte Baudesson © Brigitte Baudesson Harcèlement de rue : le pouvoir est à nous ! ©Brigitte Baudesson

Il suffit d'ouvrir la page Internet de standup-france.com pour voir s'afficher une liste de différents types de harcèlement de rue : interpellations, exhibitions, frôlements, commentaires sur le physique, humiliations, insultes, pressions pour obtenir un rendez-vous, sifflements, « blagues » à caractère sexuel, coups de Klaxon qui font sursauter, ad lib… Cette liste interminable, malheureusement, on la connaît toutes. Nous avons toutes marché plus vite un soir dans un couloir de métro, ou fait semblant d'être au téléphone la nuit, nous avons toutes renoncé à une tenue, une sortie, pour ne pas prendre de risques. Toutes, nous avons eu peur. L'espace public – la rue, les transports en commun – nous a souvent été hostile. Une situation inacceptable, qui rend d'autant plus utile la formation Stand Up contre le harcèlement de rue. Car elle nomme le scandale. Et car elle responsabilise chacun de nous : tout témoin potentiel d'un harcèlement de rue y apprend comment faire face pour aider et protéger une victime. Parce que L'Oréal Paris s'engage depuis toujours aux côtés des femmes (comme en témoigne son slogan « Parce que vous le valez bien »), la marque réalise avec Ipsos, en 2019 puis en 2021, un sondage sur le harcèlement sexuel dans l'espace public dans quinze pays. L'enquête est sans appel : 80 % des femmes ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans l'espace public, et 76 % des personnes en ont déjà été témoins. D'où la grande idée du programme Stand Up, que décide alors de lancer L'Oréal Paris avec l'ONG Hollaback ! et la Fondation des femmes : impliquer les témoins.                

Car si nous nous sentons tous responsables et si nous avons tous les outils pour lutter contre le harcèlement dans l'espace public, alors, tous ensemble, nous rendrons cet espace plus sûr et plus sécurisant pour les femmes. Près de 500 000 personnes à travers le monde – en France, en Inde, en Angleterre, aux États-Unis ou encore en Turquie – ont déjà été sensibilisées, via des ateliers gratuits ou une formation en ligne. Très claire, très didactique, cette dernière expose des scènes courtes, se déroulant dans un bus ou dans un bar, où une femme se fait harceler. On vous propose d'apprendre à la protéger en utilisant la fameuse méthode des « 5D ». C'est-à-dire distraire (interrompre la situation en parlant à la victime de tout autre chose : « Oh, mais on était ensemble en cours, toi et moi ! Comment ça va ? »), déléguer (demander, par exemple, au chauffeur de bus ou au serveur du bar d'agir), documenter (en filmant discrètement la scène avec son téléphone pour apporter une preuve à la victime), diriger (s'adresser directement à l'agresseur pour lui demander d'arrêter) et enfin dialoguer (en faisant preuve d'empathie : « Bonjour, j'ai vu ce qui vous est arrivé, comment allez-vous ? »). Au fur et à mesure des scènes, on se sent un peu soulagée. D'abord, cela fait un bien fou lorsqu'on vous explique que vous avez le droit d'être choquée, que ce qui s'est passé n'était pas de votre faute… Ensuite, c'est extrêmement rassurant de voir qu'on peut tous s'impliquer pour rendre l'espace public plus sûr. On voudrait bien que tout le monde s'y mette, d'ailleurs ! C'est pourquoi le magazine ELLE s'engage aux côtés de L'Oréal Paris pour vous faire découvrir cette formation. Alors rendez-vous sur standup-france.com et sur elle.fr !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Elle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon