Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Lipothymie : quels sont les causes et les symptômes de ce malaise progressif ?

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 31/08/2020 Anne Laure
Lipothymie : quels sont les causes et les symptômes de ce malaise progressif ? © Unsplash Lipothymie : quels sont les causes et les symptômes de ce malaise progressif ?

Malaise lipothymique : qu’est-ce que c’est ?

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Commençons par le commencement. Un malaise est un terme large qui peut être défini comme la sensation d’un dysfonctionnement de l’organisme. Il s’agit d’un état d’inconfort qui peut conduire à une perte de tonus musculaire, à une baisse de la tension ou à une perte de connaissance. Parmi les différents malaises, le malaise lipothymique ou “syncope avortée”. Quésaco ? Il s’agit d’un malaise sans perte de connaissance ou avec une perte de connaissance partielle. Dans un premier temps, la victime se sent fébrile, à des vertiges, des absences (voile noir devant les yeux) et des bouffées de chaleur. Elle peut également devenir pâle, avoir les jambes engourdies, chuter ou encore perdre partiellement connaissance. Mais très rapidement, la victime de malaise lipothymique retrouve ses esprits. Ce malaise ayant pour spécificité d’être temporaire.

A ne pas confondre avec la syncope ou le malaise vagal. La syncope correspondant à un malaise de courte durée, accompagnée d’une perte de connaissance. Le malaise vagal, lui, est lié au nerf vague. Lorsque celui-ci est très stimulé, il crée un déséquilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Il provoque une chute de la pression artérielle, associée à un ralentissement du rythme cardiaque. Ce qui va créer un malaise.

Quelles sont les causes d’un malaise lipothymique ?

Les causes d’un malaise lipothymique sont les mêmes que toutes les sortes de malaises. A savoir, elles peuvent être favorisées par :

  • Une intense douleur
  • Un choc émotionnel
  • Une peur, une phobie, une panique
  • La prise de certains médicaments
  • L'hypoglycémie
  • Une chaleur trop intense
  • Une déshydratation
  • Une très grande fatigue
  • Une hypotension

Un malaise peut être également dû au développement de maladies, comme des maladies cardio-vasculaires (post AVC, tumeurs…) ou d’origine neurologique (épilepsie, attaque de panique, crise d'angoisse ou d'hystérie, tumeur au cerveau…).

Quelles sont les symptômes de ce malaise ?

Comme expliqué précédemment, les symptômes de ce malaise progressif sont une faiblesse généralisée, avec des vertiges, les jambes engourdies, des palpitations, des bouffées de chaleur, des absences visuelles (voile noir), des acouphènes (bourdonnements). La victime concernée peut également avoir des nausées, avoir une diarrhée et avoir le teint extrêmement pâle. Ces symptômes apparaissent brutalement et disparaissent généralement en moins d’une minute.


Vidéo: Cancer du côlon : quels symptômes et quel dépistage contre la maladie ? (Gentside)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Comment réagir face à une lipothymie ?

Lors d’une lipothymie, soit un malaise sans perte de connaissance, il convient de s’assoir ou de s’allonger les jambes surélevées le temps que la sensation de malaise se dissipe (10 minutes environ). Si possible, enlever également les couches de vêtements superflues, sa veste ou son pull par exemple et rester idéalement dans un environnement frais. La prise de sucre rapide est également essentielle si le malaise est dû à une hypoglycémie.

Post malaise, la victime risque de s’être déshydratée, c’est pourquoi il lui faudra boire de l’eau ou une boisson sucrée. Repos et calme seront également conseillés.

Peut-on prévenir ce malaise ?

Difficile de prévenir ce genre de malaise tant il est soudain et brutal. Toutefois, lorsque vous en ressentez les premiers signes, asseyez-vous ou allongez-vous les jambes surélevées le temps que la sensation de malaise se dissipe (10 minutes environ). Si possible, retirez vos couches de vêtements superflus et patientez dans un environnement frais. Comme expliqué ci-dessus, la prise de sucre rapide est également essentielle si le malaise est dû à une hypoglycémie.

Certaines habitudes de vie, telles qu’adopter une alimentation saine et équilibrée, pratiquer une activité physique régulière, éviter alcool et tabac et limiter les facteurs de stress peuvent également prévenir les malaises.

D’ailleurs, si ceux-ci sont réguliers ou qu’ils s’accompagnent d’autres symptômes, mieux vaut consulter son médecin traitant.

Doit-on s’inquiéter ?

A priori non, les malaises lipothymiques sont bénins. Toutefois, s’ils se reproduisent de façon régulière ou qu’ils s’accompagnent d’autres symptômes, comme des difficultés à respirer ou des douleurs à la poitrine, mieux vaut consulter son médecin traitant.

A lire aussi :

Epilepsie : quelles sont les manifestations de cette maladie, ses causes, et comment la traiter ?

Quels sont les symptômes d’un malaise vagal, ses causes, et comment l'éviter ?

15 lycéens pris d'étranges malaises : que s'est-il passé dans ce cinéma du Loir-et-cher ?

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Femme Actuelle
Femme Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon