Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pourquoi il faut absolument dormir au minimum 6 heures par nuit après 50 ans

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 21/04/2021 Anissa Nassr
Pourquoi il faut absolument dormir au minimum 6 heures par nuit après 50 ans © iStock/Getty Images Pourquoi il faut absolument dormir au minimum 6 heures par nuit après 50 ans

Selon une nouvelle étude, un sommeil de six heures ou moins par nuit entre 50 et 70 ans pourrait augmenter le risque de démence. Alors pour prendre soin de nos cerveaux, veillons sur nos nuits.

Nous dormons de moins en moins. La faute aux écrans, à nos nouvelles habitudes de vie nocturne, aux rythmes de travail et à notre alimentation. Résultat, le temps de sommeil des Français ne cesse de décliner, au grand dam de notre santé. Fatigue, hypertension artérielle, diabète, cholestérol sont les conséquences directes des nuits trop courtes. Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, un sommeil de six heures ou moins par nuit entre 50 et 70 ans est également associé à un risque accru de démence. Un constat inquiétant.

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Plus de 20 à 40% de risques

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs de l’Inserm, de l’université de Paris et du University College London (UCL) ont suivi près de 8000 Britanniques pendant vingt-cinq ans. Ils ont ainsi étudié le lien entre la durée de sommeil en fonction de leur âge et le risque de survenue de démence. Résultat, le risque de démence était plus élevé de 20 à 40% chez les personnes dont la durée du sommeil était inférieure ou égale à six heures par nuit à l’âge de 50 ou 60 ans. Le risque était même encore plus important pour les personnes âgées de 50 à 70 ans présentant systématiquement une durée de sommeil courte (30%).

Ces résultats soulignent une nouvelle fois l’importance du sommeil et d’une bonne hygiène du sommeil pour la santé, notamment celle du cerveau. Et pour retrouver les bras de Morphée plus facilement, on n’a pas nécessairement besoin de médicaments. Renouer avec l’exercice physique, se détendre quand il le faut et créer un environnement propice au sommeil... peuvent parvenir à nous bercer efficacement.

À lire aussi :

10 solutions pour dormir mieux

25 conseils pour mieux dormir

Des tâches ménagères contre la démence ?

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon