Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des médecins ont vacciné des milliers de personnes avec de l’eau salée

logo de Gentside Gentside 08/07/2021 Elodie Descamps
Illustration d'une dose de vaccin contre le Covid-19. © Fournis par Gentside Illustration d'une dose de vaccin contre le Covid-19.

Vaccinés à l'eau salée ? C'est ce qu'ont subi les plus de 2 500 personnes en Inde qui se sont fait abuser par des médecins. Car plutôt que de vraies doses de vaccin contre le Covid-19, ces escrocs injectaient de l’eau salée dans le bras de leurs patients, rapportait CNN le 5 juillet.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Un butin de 24 000 euros pour les fausses injections

Avec ces fausses injections, le réseau d’escrocs a empoché pas moins de 24 000 euros. Mais comment ont-ils pu mettre en place pareille mise en scène ? Tout à commencé par des faux sites qui proposaient des vaccinations à Mumbai et ses alentours. D'abord à l'attention des professionnels de santé, l'arnaque a finalement séduit au-delà de la sphère médicale. La plupart des cas de fausses vaccinations se sont passés sur la période de fin mai à début juin.

"Du côté de Calcutta, des flacons saisis portaient frauduleusement l'étiquette du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca. On a découvert que l'étiquette du Covishield recouvrait une étiquette de sulfate d'amikacine 500 mg, un antibiotique utilisé pour traiter les infections bactériennes des voies urinaires, des os, du cerveau, des poumons et du sang, entre autres."

Heureusement, cela n'a pas duré longtemps car certaines personnes ont fini par se méfier, en relevant des éléments troublants. Déjà, une fois vaccinées, les victimes ne souffraient bien sûr d'aucun effet secondaire. Mais surtout, on leur demandait de payer la vaccination en espèces, alors que la vaccination gratuite est proposée par le gouvernement indien. Ainsi, les médecins ont pu être démasqués relativement vite. Le gouvernement indien a de son côté indiqué que les victimes pourraient être vaccinées avec deux doses de vrais vaccins anti-Covid.

"De vrais médecins dans de faux camp de vaccination"

"Dans chaque faux camp de vaccination qu'ils tenaient, ils faisaient cela. Nous avons arrêté des médecins, de vrais médecins. Ils utilisaient un hôpital qui fournissait les faux certificats, les flacons et les seringues ", a expliqué Vishal Thakur, un haut gradé de la police de Mumbai. À ce jour, 14 personnes impliquées ont été arrêtées. Les charges retenues à l'encontre des accusés vont du complot à l’homicide involontaire.

Alors que l'Inde est foudroyée par l'épidémie de Coronavirus et notamment à cause du variant Delta, l'escroquerie n'a rien d'amusant. Le pays a été confronté d'avril à mai 2021 une vague de cas de coronavirus parmi les plus meurtrières du monde. Laisser croire à des personnes qu'elles sont vaccinées et donc protégées, constitue un véritable danger pour leur vie. Les escrocs ont donc sciemment surfé sur la crise sanitaire pour tirer des bénéfices financiers.


Vidéo: Coronavirus - Les nouvelles déclarations choc du Pr Raoult : "Les vaccinés font les mêmes infections que les non-vaccinés. On a une mortalité comparable chez les gens vaccinés ou non" (Dailymotion)

Relire la vidéo
Publicité
Publicité

Plus d'info: Gentside

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon