Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

En attendant Ingenuity, Perseverance découvre un intrigant matériau

logo de Gentside Gentside 04/04/2021 Marion Lepine
En attendant Ingenuity, Perseverance découvre un intrigant matériau © Fournis par Gentside En attendant Ingenuity, Perseverance découvre un intrigant matériau

Il y a quelques semaines, Perseverance arrivait sur Mars. Depuis, la NASA ne cesse de partager des images époustouflantes de la planète rouge. La dernière en date n’arrête pas d’intriguer les scientifiques et les aficionados des missions spatiales. En effet, le 31 mars dernier, l’Agence spatiale américaine publiait sur Twitter, l'image d’une roche longue de 15 cm, composée de plusieurs trous. Cependant, la question sur le type de roche reste toujours sans réponse ...

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Observer avec attention

Sur le compte Twitter du rover, on se rend compte qu’il nous demande d’observer avec attention les détails de cette roche “Si vous regardez de plus près, vous remarquerez peut-être la rangée de marques laser à l'endroit où je l'ai zappée pour en savoir plus” peut-on lire. Perseverance est équipé de différents instruments lui permettant d’étudier le moindre élément présent sur Mars. Pour examiner cette roche, dont la nature reste à déterminer par les scientifiques, le rover a utilisé son laser qui lui permet de découper les roches.

Les trous causés par Perseverence sont minimes et se situent au centre de la roche sur la partie droite et sont alignés à l'horizontale. Les autres trous sont naturels et nul besoin de s’attarder sur eux pour les remarquer.

Une pierre deux coups

Cette nouvelle découverte n’est pas anodine puisqu’elle a été faite alors que le rover attendait le déploiement de l’hélicoptère Ingenuity sur le sol de la planète rouge. Ce dernier est arrivé en même temps que Perseverance. Avant de pouvoir effectuer son premier vol, il devra affronter les températures nocturnes plus que glaciales de Mars, pouvant atteindre -90°C. Ce premier vol ne devrait pas être effectué avant le 11 avril prochain.

Actuellement, les chercheurs ont déjà établi plusieurs hypothèses quant à la nature de la roche. Ils se demandent s’il ne s’agirait pas d’un morceau de roche altérée, d’un morceau de Mars projeté à la suite d’un impact ou encore d’une météorite.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Gentside

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon