Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Chine inaugure le premier feu de circulation pour... chameaux

GEO 15/04/2021
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

La ville de Dunhuang en Chine vient d'inaugurer un feu de circulation d'un nouveau genre : le premier feu spécialement conçu pour les chameaux. Grâce au dispositif, les camélidés vont maintenant pouvoir traverser en toute sécurité dans cette région touristique.

On connaissait les feux de circulation pour voitures, pour piétons, pour cyclistes ou encore pour chevaux. En Chine, c'est un nouveau genre pour le moins insolite qui vient de voir le jour : le feu de circulation pour... chameaux.

Le 11 avril dernier, la ville de Dunhuang, dans la province de Gansu, au nord-ouest du pays, a inauguré le tout premier dispositif mondial, démonstration à l'appui. Ceux qui étaient présents ont pu voir une file de chameaux tirés par un homme traverser sans encombre l'un des passages situés dans la région du mont Mingsha.

Comme les piétons et cyclistes, les camélidés ont droit à leur propre effigie. Ce sont des petits chameaux lumineux rouge et vert qui leur donnent l'autorisation de passer ou non. Lorsque le feu est vert pour les animaux, il devient rouge pour les piétons et inversement. De quoi "grandement améliorer la sécurité du trafic", selon le média chinois ECNS.

Relire la vidéo

Sur les images de l'inauguration, la densité de la circulation n'est pas flagrante. Pourtant, "avant que le feu ne soit installé, le parcours des chameaux croisait ceux des piétons et des véhicules, ce qui conduisait à des embouteillages", assure China Daily. Après quelques recherches, cette solution créative aurait finalement été trouvée.

Il faut dire que la région connait une popularité croissante auprès des touristes. Elle abrite en effet les grottes de Mogao qui recèlent des centaines de temples bouddhistes ornés, le mont Mingsha connu pour ses dunes qui "chantent" sous l'effet du vent (en anglais, "Singing Sand Dunes") ainsi que des passages faisant partie de la Grande Muraille.

Largement utilisés autrefois pour transporter des marchandises sur la route de la soie, les chameaux se sont aujourd'hui reconvertis, devenant des "vaisseaux du désert" pour touristes. Selon China Daily, les balades à dos de chameau figurent parmi les activités les plus populaires dans cette région pittoresque.

A lire aussi :

Erosion, surtourisme, restauration… les défis de la Grande Muraille de Chine

Chine : à bord du plus haut ascenseur extérieur du monde pour admirer les paysages du film "Avatar"

Loi de la jungle: des immeubles en Chine envahis par les plantes

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: GEO.FR

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon