Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Monuments : le Panthéon comme vous ne l'avez jamais vu

GEO 09/07/2021
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Monuments consacre son second épisode à un célèbre édifice parisien : le Panthéon, une église devenue temple de la nation dédié aux grands hommes.

Tout au long de l'été, GEO vous propose de découvrir les secrets des plus célèbres édifices parisiens et vous fait pénétrer dans des endroits normalement inaccessibles au public . Après l'Arc de Triomphe, nous vous emmenons dans le 5e arrondissement de la capitale, plus connu sous le nom de Quartier latin. C'est ici que trône l'imposant Panthéon, monument souhaité par Louis XV, le "Bien-Aimé". En 1744, le roi tombe gravement malade. Il fait alors la promesse de construire une église dédiée à Sainte-Geneviève, patronne de Paris, en cas de guérison. 20 ans plus tard, la première pierre est posée. Entre-temps, le chantier a été confié à Jacques-Germain Soufflot. Son objectif : rivaliser avec les plus grands édifices religieux d'Europe et en particulier avec Saint-Pierre de Rome.

"Aux grands hommes la patrie reconnaissante"

Dans ce deuxième numéro de Monuments, vous visiterez des endroits secrets formellement interdits au public. Parmi eux : les coulisses de la triple coupole, véritable prouesse architecturale. Vous grimperez également jusque dans le lanterneau du Panthéon, à 83 mètres de hauteur. Enfin, vous visiterez la célèbre crypte, lieu de repos et de mémoire destiné à des hommes et des femmes aussi connus que Voltaire, Simone Veil et Marie Curie. Vous comprendrez surtout comment une église du XVIIIe siècle est devenue un temple de la République.

"Le Panthéon est un monument mille-feuilles", explique David Madec, l'administrateur de l'édifice au Centre des monuments nationaux. Construit pour être l'église Sainte-Geneviève, il est transformé à la Révolution en panthéon. Tout au long du XIXe siècle, il va changer d'affectation. Tour à tour panthéon, église, panthéon, église... Et en 1885, il redevient définitivement panthéon à la mort de Victor Hugo." Des changements d'affectation visibles sur les murs du monument. Au-dessus d'une Marianne, les visiteurs peuvent par exemple admirer une peinture du Christ. "Ce qui fait l'essentiel du Panthéon, ce sont les entrées au Panthéon, ajoute David Madec. Les femmes et les hommes qui entrent ici ne sont pas importants pour leur corps. L'idée n'est pas que leur dépouille repose systématiquement ici. Mais c'est la valeur qu'ils incarnent que la République reconnaît à travers leur présence ici."

Découvrez cette visite guidée en intégralité dans la vidéo ci-dessus.

Voir tous les épisodes de la série Monuments

A lire aussi :

Hôtel de la Marine : les coulisses et petits secrets de ce joyau du patrimoine

Napoléon Bonaparte au coeur d'une exposition exceptionnelle à la Grande Halle de la Villette à Paris

Les petits secrets de Paris : l'origine du pont-Marie et de l'île Saint-Louis

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: GEO.FR

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon