Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Peut-on vraiment attraper le Covid-19 en touchant une poignée de porte ?

logo de Gentside Gentside 07/10/2020 Tanguy Vallée
Peut-on vraiment attraper le Covid-19 en touchant une poignée de porte ? © Fournis par Gentside Peut-on vraiment attraper le Covid-19 en touchant une poignée de porte ?

Toucher une surface potentiellement contaminée par le Covid-19, telle qu'une poignée de porte ou une barre de métro, ne serait finalement pas un moyen "commun" de transmission du virus. C'est du moins ce qu'expliquent les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) dans une mise à jour de leurs recommandations sanitaires mise en ligne ce lundi 5 octobre.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Les surfaces contaminées inoffensives ?

Alors que l'épidémie du nouveau coronavirus regagne en vigueur dans de nombreux pays avec l'arrivée des saisons froides, les experts des CDC américains estiment dans leurs nouvelles recommandations que le risque de contamination par une surface contaminée, telles que les poignées de portes, les interrupteurs, les tables ou les bureaux, est faible.


Vidéo: Scandale : un gynécologue utilise son sperme pour féconder ses patientes (Oh My Mag)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

"La propagation à partir de surfaces contact n'est pas considérée comme un moyen courant de propager le Covid-19", peut-on lire dans les nouvelles recommandations des CDC. Un constat tout de même tempéré un peu plus loin : "Il est possible qu'une personne puisse contracter le Covid-19 en touchant une surface ou un objet contenant le virus, puis en touchant sa propre bouche, son nez ou ses yeux", est-il écrit. "Les gouttelettes respiratoires peuvent également atterrir sur des surfaces et des objets".

Pour rappel, le virus pourrait résister jusqu'à plusieurs heures selon les surface sur lesquelles il se trouve.

Une transmission à plus de 2 mètres

Concernant la distance de transmission du virus, les CDC estiment qu'une contamination peut avoir lieu "à plus de deux mètres de distance", principalement par les microgouttelettes respiratoires, qui peuvent "rester suspendues dans l'air pendant des minutes ou des heures".

"Certaines infections peuvent être transmises par une exposition au virus dans de petites gouttelettes et particules qui peuvent rester suspendues dans l'air pendant des minutes ou des heures. Ces virus pourraient être capables d'infecter des gens qui se trouvent à plus de six pieds (soit environ deux mètres) de la personne infectée, ou après le départ de cette personne", expliquent les CDC.

Il est donc recommandé de rester extrêmement prudent, et de continuer de respecter les gestes barrières, tels que la distanciation physique, le port du masque, le lavage des mains, la réduction des interactions sociales et le respect de la période d'isolement en cas de test positif.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Gentside

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon