Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Quelles sont les plus belles halles de France ?

GEO 22/02/2021

Les halles sont des édifices souvent spectaculaires. Ces marchés couverts ont pour certains garder leur vocation première alors que d’autres sont aujourd’hui des lieux culturels. Découvrez notre sélection des plus belles halles de France.

Les halles de Wazemmes (Lille)

Halles de style Baltard, les halles de Wazemmes sont situées sur la place de la Nouvelle aventure à Lille. Construites entre 1869 et 1873, elles ont subi plusieurs rénovations au fil des décennies et sont aujourd’hui parmi les plus belles de France. Les habitants de Lille et des villes alentours sont nombreux à s’y presser chaque jour pour découvrir ses commerces variés et de qualité.

Les halles de Menton

Si vous êtes de passage à Menton, ne manquez pas la visite du superbe marché couvert de la ville. Situées en bord de mer, les halles de Menton jouissent d’un environnement particulièrement attractif. La décision de bâtir des halles fut prise à la fin du XIXe siècle afin de protéger les aliments périssables du soleil et de la chaleur. Œuvre de l’architecte Adrien Rey, ces halles sont typiques de l’architecture méridionale. Pour s’y promener ou faire ses courses, le marché couvert de Menton attire toujours autant de monde.

>>> Direction notre diaporama si vous voulez découvrir en images les halles de France à ne pas rater !

Les halles de Limoges

Limoges ne compte pas un, mais bien deux marchés couverts ! Le plus intéressant, que l’on appelle les halles centrales, est situé place de la Motte en plein centre-ville. Construites entre 1885 et 1889, les halles de Limoges sont l'œuvre des architectes Pesce et Lévesque. Avec sa structure de briques, de métal, de verre et de zinc, ce marché couvert est l’un des plus beaux de France. Après une rénovation de grande ampleur, les halles de Limoges ont rouvert au public en novembre 2019 pour le plus grand bonheur des Limougeauds.

La grande halle de la Villette (Paris)

Impossible de ne pas parler de la grande halle de la Villette dans un classement sur les plus belles halles de l’hexagone. Construite entre 1865 et 1867, la grande halle faisait alors partie des abattoirs de la Villette, où on y vendait essentiellement des bovins. Avec sa nef de 9 000 m2, la grande halle de la Villette est un joyau de fer et de verre. Le site accueille aujourd’hui des évènements culturels et des salons.

Les halles de Narbonne

Les halles de Narbonne sont l’une des perles de l’Occitanie. Construites dans un style Baltard, elles sont situées au cœur de la ville, le long du canal de la Robine. Ce sont aujourd’hui près de 70 commerces qui sont installés sous cette magnifique structure de métal rénovée il y a quelques années.

Les halles du Boulingrin (Reims)

Les halles centrale de Reims, que l’on appelle halles de Boulingrin, diffèrent notablement des marchés couverts que nous avons déjà évoqués. Ici pas de métal, mais une étonnante structure en béton et une voûte sur laquelle se dégage trois baies vitrées diffusant une lumière jaune. Les deux portails d’accès sont également habillés de verre et donnent à l’ensemble des allures d’église.

La halle aux grains (Aix-en-Provence)

La halle aux grains d’Aix-en-Provence a connu une histoire mouvementée. Construite entre 1717 et 1765 en plusieurs étapes, elle fut maintes fois agrandie. Cette halle, œuvre de l’architecte aixois Georges Vallon était alors un marché aux grains, à une époque où les taxes imposées sur le blé représentaient l’un des principaux revenus de la ville. La halle aux grains abrite aujourd’hui des bureaux administratifs et une bibliothèque.

La halle ronde de Givry

Comme la halle aux grains d’Aix-en-Provence, la halle ronde de Givry était un marché aux grains. Située dans une petite commune de Saône-et-Loire, cette halle atypique par sa forme fut construite en 1825 par Lazare Narjoux. La halle ronde Givry n’est plus un marché mais un lieu d’exposition qui fait la part belle aux artistes régionaux.

Le Carreau du Temple (Paris)

Le Carreau du Temple est l’une des splendeurs du IIIe arrondissement de Paris. Le premier édifice construit à la fin du XVIIIe siècle, comprenant les halles au linge et la Rotonde, est détruit en 1863. On charge alors Ernest Legrand et Jules de Mérindol de réaliser un nouveau bâtiment en verre, fonte et brique. Trésor de l’architecture industrielle du XIXe siècle, le Carreau du Temple fut entièrement réhabilité dans les années 2000 et accueille aujourd’hui des salons et évènements culturels.

Les halles centrales de Dijon

Les halles centrales de Dijon ont été construites entre 1873 et 1875 par les Fonderies et ateliers de construction de Fourchambault (Nièvre), en lieu et place de l’ancien couvent des Jacobins. Avec ses 4 400 m2 et ses 13 m de hauteur, ce marché couvert abrite encore aujourd’hui plus de 200 boutiques.

A lire aussi :

Quels sont les plus beaux marchés de France ?

Quelles sont les plus belles bibliothèques de France ?

Quelles sont les plus belles gares de France ?

Publicité
Publicité

Plus de GEO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon