Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Un boum énorme", le témoignage édifiant d'une habitante de Poitiers au sujet du tremblement de terre

logo de Gentside Gentside 03/04/2021 Ruben Vanyper
Tremblement de terre près de Poitiers : Que s'est-il passé ? © Fournis par Gentside Tremblement de terre près de Poitiers : Que s'est-il passé ?

La Terre a tremblé cette nuit. Un séisme de faible intensité a été ressenti dans la nuit du vendredi au samedi non loin de Poitiers. C'est le Bureau central sismologique français qui a lancé l'alerte dans un communiqué ce samedi matin.

On apprend ainsi que l’épicentre du tremblement de terre de magnitude locale "3,7 survenu samedi à 01H56 locale (23H56 GMT vendredi) se trouvait à 19 km environ à l’ouest de Poitiers (Vienne) et à 27 km à l’Est de Parthenay (Deux-Sèvres)", selon les données du Laboratoire de détection et de géophysique diffusées par le Bureau central sismologique.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Un bruit "d'explosion"

Certains habitants de la Vienne ont entendu un bruit d'explosion, tandis que d'autres ont pensé à de l'orage ou à des roulements de tambours. A noter que les secousses ont été ressenties jusqu'à Cholet.

Une habitante de la région a rapporté un témoigage édifiant à France-Bleu. Stéphanie, qui habite à Neuville-de-Poitou, a confié avoir été réveillée en sursaut. "Un boum, énorme, j'ai cru que le lit se soulevait (...) comme une grosse vague, d'un coup", a-t-elle confié à la radio.

"Les cloches sont passées", ironise un twittos

Sur les réseaux sociaux, les Poitevins sont nombreux à avoir ressenti plusieurs secousses cette nuit. Les secousses étaient parfois accompagnées d'un bruit proche d'une "explosion". A savoir que la région du Poitou enregistre tous les ans des séismes de faible magnitude, en-deçà de 4 sur l'échelle de Richter.

Sur Twitter, certains internautes n'ont pas hésité à ironiser la situation. "Les cloches sont passées", a ainsi écrit un internaute, qui a lié le séisme aux traditionnelles cloches de Pâques.

Un autre a confié que toute cette agitation lui a rappelé les soirées qu'il faisait avant le Covid-19. "Ca faisait longtemps que j’avais pas bougé un vendredi soir”, a-t-il rapporté sur le réseau social à l'oiseau bleu.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Gentside

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon