Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La SNCF arrête ses trains Paris-Strasbourg et Paris-Bordeaux à petits prix

logo de BFMTV BFMTV 16/05/2019 Frédéric Bergé

Les Intercités 100% Éco reliant le week-end Paris à Strasbourg et Paris à Bordeaux ne vont plus circuler. Cette alternative lente et à petit prix (de 15 à 40 euros) au TGV se retire sur ces axes au profit des TGV Ouigo, bien plus rapides mais aux tarifs plus élevés.

L'offre Intercités 100% Éco de la SNCF propose des billets de train à partir de 15 euros. © Jean Ayissi-AFP L'offre Intercités 100% Éco de la SNCF propose des billets de train à partir de 15 euros.

Les amateurs de trains classiques et à petit prix sur les lignes Paris-Strasbourg et Paris-Bordeaux vont devoir faire leur deuil. L'offre Intercités Éco de la SNCF sur ces deux axes va disparaître alors qu'elle permettait de voyager à vitesse certes plus lente qu'un TGV, mais à des prix très doux, à partir de 15 euros (deuxième classe) pour un adulte et jusqu'à 40 euros.

Ce service ferroviaire utilise de (vieilles) rames Corail avec des sièges rigides et non-inclinables mais correspond à une clientèle à petit budget (cf illustration ci-dessous) n'ayant pas besoin de la grande vitesse et qui pourrait être tentée par la concurrence de l'offre low cost de cars longue distance, libéralisée depuis août 2015.

Les dernières réservations possibles sur Internet sur les deux destinations qui ne sont plus desservis avec cette offre, portent sur un aller Strasbourg-Paris, le dimanche 19 mai, qui fera le trajet en 4h39 pour 40 euros et sur Paris-Bordeaux en 4h47 pour 25 euros. Pour circuler le week-end sur ces deux axes, il faudra désormais en passer les TGV.

Image © BFMTV.com Image

"La demande a fortement basculé sur les Ouigo qui permettent de relier plus vite, dans les mêmes conditions que le TGV, de gare principale à gare principale (...) On ne va pas continuer à proposer deux offres sur la même ligne dont une qui n'est pas rentable. On supprime aussi l'Intercités 100% Éco Bordeaux-Paris" justifie Anne Corbet, à la direction régionale Grand Est de la SNCF, interrogée par FR3 Grand Est.

Les TGV Ouigo sont devenus le fer de lance commercial de la SNCF qui sont censés représenter 22% des circulations TGV en 2020 (contre 12% en 2018). Mais leurs tarifs (à l'instat du TGV) sont variables selon l'heure ou la journée avec des prix en général plus élevés que les trains  Intercités 100% Eco même si le service rendu, la grande vitesse, est supérieur.

L'offre Intercités 100 Éco perdure sur plusieurs axes

La compagnie ferroviaire maintient tout de même son offre Intercités 100% Éco sur les axes Paris-Nantes, Paris-Toulouse, Paris-Lyon et Paris-Poitiers-Angoulême, le week-end (du vendredi au lundi selon les destinations).

Sur l'axe Paris-Strasbourg, SNCF Mobilités, depuis décembre 2018, a créé en semaine (pas le week-end), à la demande de la région Grand Est, deux allers-retours TER Paris-Strasbourg-Paris desservant les gares de Nancy, Châlons-en-Champagne et Sarrebourg.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon