Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Salto, la plateforme commune de France Télévisions, M6 et TF1 pour reconquérir le public

logo de 01 Net 01 Net 15/06/2018 Amélie Charnay

Les trois groupes audiovisuels s’unissent pour proposer à la fois du direct, du rattrapage et des contenus enrichis. Un catalogue qui sera accessible selon plusieurs formules d'abonnement.

C'est un projet mûri depuis des années qui aboutit enfin. France Télévisions, M6 et TF1 annoncent aujourd'hui lancer Salto, une plateforme OTT qui proposera plusieurs formules d'abonnement sans engagement pour accéder aux contenus des trois groupes. C'est une société autonome qui gèrera le site.

"La plate-forme a vocation à s'ouvrir aux programmes d'autres éditeurs dès son lancement",

précise le communiqué de presse.

L'information a fuité hier soir dans la presse à la suite de l'aval donné par les  différents conseils d'administration au projet.

Une offre de SVoD en plus des contenus des chaînes ?

L'idée est de proposer à la fois du direct, du rattrapage, des avant-premières et des contenus enrichis organisés selon plusieurs thématiques : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma. Le tarif de 5 euros circule concernant cette offre.

Salto, la plateforme commune de France Télévisions, M6 et TF1 pour reconquérir le public © 01net.com Salto, la plateforme commune de France Télévisions, M6 et TF1 pour reconquérir le public

L'incertitude règne sur l'existence en sus d'une offre SVoD de "fictions et documentaires". Contiendra-t-elle du cinéma et des séries exclusives ? Et dans ce cas, à quel prix ?  Pas d'informations non plus sur la date de lancement de Salto. Le minimum serait de proposer une application mobile, ainsi que la possibilité d'accéder à Salto sur une smartTV, via une Apple TV ou encore une Chromecast.

Un pari risqué

Salto s'inscrit dans dans un contexte de bouleversement des usages où les plus jeunes consomment la télévision de façon délinéarisée et où les plateformes OTT connaissent un succès croissant, même si l'IPTV -la TV via les box des opérateurs- reste solidement installée dans les foyers français.

Plus que Netflix, cette offre risque de concurrencer celle de Molotov dont le créneau est déjà de proposer tout le contenu de la TNT gratuitement en OTT sans rattrapage ou contenus exclusifs. Mais pour cela, il va falloir que Salto propose une expérience de navigation d'aussi bonne qualité. Le danger est aussi de cannibaliser les plateformes déjà existantes de chaque groupe audiovisuel. Enfin, Salto devrait proposer de base la même offre que celle qui vient d'être renégocier récemment par M6 et TF1 avec les différents opérateurs. Il ne sera donc pas évident de faire payer des internautes pour un contenu, s'ils en disposent déjà gratuitement via leur box. Pas sûr que cela suffise à séduire le public.

Publicité
Publicité

Plus d'info : 01net.com

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon