Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les optimistes dorment mieux et plus longtemps

logo de Cover Media Cover Media 08/08/2019 covermg.com
Les optimistes dorment mieux et plus longtemps © Fournis par Cover Media Ltd Les optimistes dorment mieux et plus longtemps

Selon des chercheurs de l’Université de l’Illinois, les personnes qui sont le plus optimistes ont tendance à dormir mieux et plus longtemps. Dr Rosalba Hernandez, professeur de travail social à l'Université de l'Illinois et une équipe d'universitaires ont mené une enquête destinée à mesurer leur degré d'optimisme. L’étude a porté sur plus de 3 500 personnes âgées de 32 à 51 ans. On leur a également demandé de donner des détails sur leur sommeil deux fois, à cinq ans d'intervalle, en évaluant la qualité et la durée de leur sommeil au cours du mois précédent.

« Les résultats de cette étude ont révélé des liens significatifs entre l'optimisme et diverses caractéristiques du sommeil auto-déclaré, après ajustement, pour un large éventail de variables, tels que les caractéristiques sociodémographiques, les problèmes de santé et les symptômes dépressifs », a déclaré Rosalba Hernandez dans un communiqué.

Bien que les scientifiques ne sachent pas encore pourquoi il existe un lien entre optimisme et sommeil de meilleure qualité, ils estiment qu’avoir une attitude positive peut atténuer les effets du stress. « Les optimistes sont plus susceptibles de s'engager activement dans une stratégie de résolution de problèmes et interpréter les événements stressants de manière plus positive, ce qui réduit l'inquiétude et les ruminations lorsqu'ils s'endorment et tout au long de leur cycle de sommeil. »

Pour les besoins de l’étude, des moniteurs ont été utilisés afin de collecter des données sur la durée du sommeil des participants, le pourcentage de temps pendant lequel ils dormaient et leur agitation pendant le sommeil.

Dr Rosalba Hernandez et ses coauteurs ont constaté que les personnes plus optimistes étaient plus susceptibles de déclarer avoir dormi suffisamment, dormant six à neuf heures par nuit, et qu'elles étaient 74% plus susceptibles de ne pas présenter de symptômes d'insomnie. Elles ont aussi signalé moins de somnolence diurne.

Les résultats ont été publiés dans la revue Behavioral Medicine.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon