Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Jakobsen dans un état grave mais stable

logo de Sports.fr Sports.fr 06/08/2020 François Tesson
Le coureur néerlandais de la Deceuninck Quick-Step est le plus durement touché. © Fournis par Sports.fr Le coureur néerlandais de la Deceuninck Quick-Step est le plus durement touché. La formation Deceuninck-Quick Step a communiqué sur l'état de santé de Fabio Jakobsen, victime d'une effroyable chute sur le Tour de Pologne. Le Néerlandais est toujours dans coma. Thomas de Gendt a le sens de la course mais aussi celui des mots justes. "Les jours comme celui-ci, la seule chose que vous puissiez faire est d'appeler votre femme et vos enfants et de dire que vous les aimez", a tweeté le Belge, mercredi soir, après la 1ère étape du Tour de Pologne, et cette terrible chute à l'arrivée. Un an jour pour jour après le décès tragique de Bjorg Lambrecht sur ces mêmes routes polonaises, le monde du cyclisme s'est mis à prier pour Fabio Jakobsen. Tassé dans les barrières par son compatriote Dylan Groenewegen, logiquement exclu de la course, le Néerlandais est de loin le plus durement touché.

Jakobsen maintenu dans le coma

Il était un peu plus de minuit dans la nui de mercredi à jeudi quand son équipe a donné de ses nouvelles. "La situation de Fabio Jakobsen est grave mais pour le moment il est stable. Le test diagnostique n'a pas révélé de blessure au cerveau ou à la colonne vertébrale, mais en raison de la gravité de ses multiples blessures, il est toujours maintenu dans un état comateux et doit rester étroitement surveillé dans les jours suivants au Wojewódzki Szpital à Katowice", a expliqué la formation Deceuninck-Quick Step.

Les organisateurs du Tour de Pologne ont craint le pire

Selon le médecin de la course, Jakobsen souffrait d'un "traumatisme cranio-cérébral très grave" lorsqu'il a été pris en charge. Son palais était cassé, ce qui donne une idée de la violence du choc, et ce qui a rendu difficile son intubation. Le coureur, dont le pronostic vital était engagé, a également perdu beaucoup de sang, a ajouté le Dr Barbara Jerschina auprès des médias polonais. A l'hôpital de Katowice, les médecins qui ont pris le relais se sont montrés un peu plus optimistes. Jakobsen est gravement touché au niveau du visage mais le fait qu'il n'ait pas de séquelle neurologique est une bonne nouvelle. Le directeur de course, Czeslaw Lang, semble également quelque peu soulagé. "Après avoir vu le crash, nous avons craint le pire, mais maintenant nous savons que la situation est grave mais stabilisée." 
Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon