Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pas de triplé pour Reymond

logo de Sports.fr Sports.fr 30/06/2022 Aurelien CANOT
Natation – Championnats du monde (eau libre/H) : Reymond en argent sur 25km © Fournis par Sports.fr Natation – Championnats du monde (eau libre/H) : Reymond en argent sur 25km

Deux années en or, puis... l'argent pour Reymond. Après les quatrièmes places de Marc Olivier et Aurélie Muller sur 10km, tous les espoirs français reposaient ce jeudi sur le 25km en eau libre de ces championnats du monde de natation de Budapest et sur la performance d'Axel Reymond (28 ans), double champion du monde en titre et immense favori. Comme Muller en début de semaine sur 5km, Reymond a tout donné. Toutefois, le Français a échoué lui aussi dans sa quête de médaille d'or, et donc de triplé. A cent mètres de l'arrivée, le protégé de Magali Mérino, visiblement pas exténué par les cinq heures de course qui avaient précédé ce final, se trouvait pourtant encore parfaitement dans le coup pour la victoire. Malheureusement pour notre représentant et double tenant du titre sur la distance aux Mondiaux (en 2017 et 2019), l'Italien Dario Verani, qui avait nagé derrière Reymond depuis le départ du rendez-vous, a eu le dernier mot en dépassant le Parisien sur le fil, le privant du même coup de son troisième sacre mondial de rang.

?ref_src=twsrc%5Etfw">June 30, 2022


Vidéo: Magic - Mosley : “C'est extrêmement excitant pour tout le monde” (Dailymotion)

Relire la vidéo

Reymond battu à... la touche

?ref_src=twsrc%5Etfw">June 30, 2022

C'est en effet à la touche uniquement que Verani a remporté jeudi ce 25km très disputé jusqu'au bout sur le lac Lupa par une violente chaleur et mené par Reymond jusqu'à ce dénouement fatal au Tricolore. Peter Galicz, troisième, ne peut pas en dire autant. Et c'est en spectateur que le Hongrois et médaillé de bronze, arrivé avec près de quatorze secondes de retard (13”9) sur le tandem, a assisté de loin à la lutte entre les deux favoris. Un duel qui a tenu toutes ses promesses. Malheureusement pour les fans de Reymond et de l'équipe de France, il n'a pas donné lieu au résultat escompté à l'arrivée. Double champion du monde, le Français doit cette fois se contenter d'être vice-champion du monde seulement.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon