Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Atlético-Barça: Koeman ne cache pas son inquiétude

logo de RMC Sport RMC Sport 22/11/2020 A.Bo

Après la défaite du Barça contre l'Atlético (1-0), une première en Liga depuis dix ans, Ronaldo Koeman n'a pas caché son inquiétude. Sans cibler les joueurs, l'entraîneur néerlandais appelle à travailler davantage.

Ronald Koeman © ICON Sport Ronald Koeman

Gerard Piqué potentiellement absent plusieurs mois, Sergi Roberto blessé, une première défaite contre l'Atlético en Liga depuis dix ans et une maigre 10e place au classement... le bilan est inquiétant pour le Barça, après son revers sur la pelouse des Colchoneros ce samedi (1-0). Même Ronald Koeman ne cache pas sa préoccupation. 

"C'est inquiétant. Pour une équipe comme ça, ce n'est pas possible d'encaisser un but de cette manière", a d'abord déploré le technicien des Barcelonais, à propos du but encaissé dans le temps additionnel de la première période. La faute à une sortie lunaire de Marc-André ter Stegen mais aussi au mauvais contrôle de Gerard Piqué. Lequel s'est blessé lourdement au genou en deuxième période. 


Galerie: Quand Neymar drague Sergio Ramos au téléphone (Mercato 365)

"Je suis le principal responsable"

L'ancien sélectionneur des Pays-Bas ne se cache pas. Protégeant ses joueurs, Ronald Koeman affirme: "Comme n'importe quel entraîneur, je suis responsable des résultats de l'équipe, le principal responsable." Tout en assurant avoir vu "une équipe qui s'est battue jusqu'au bout pour essayer d'égaliser. Et sur ce plan, je ne suis pas inquiet". 

Neuf points séparent désormais le Barça de l'Atlético. "C'est un écart assez important mais il reste beaucoup de matchs, il va falloir enchaîner une série importante de victoires", prévient Ronald Koeman, qui appelle à "travailler pour améliorer les choses et gagner en efficacité". Avec un petit mot sur le calendrier très dense des équipes engagées sur la scène européenne, une des causes, selon lui, de l'accumulation de blessures.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon