Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

PSG : Kenny Nagera quitte Bastia... et arrive en prêt à Avranches

logo de Le Parisien Le Parisien 16/01/2022 Benjamin Quarez
Kenny Nagera, ici au duel avec le Valenciennois Quentin Lecoeuche, n'entrait pas dans les plans de Bastia pour la suite de la saison. Icon Sport/Anthony Dibon © Anthony Dibon Kenny Nagera, ici au duel avec le Valenciennois Quentin Lecoeuche, n'entrait pas dans les plans de Bastia pour la suite de la saison. Icon Sport/Anthony Dibon Comme annoncé le 10 janvier dernier sur notre site, Kenny Nagera, attaquant de 19 ans formé au PSG et sous contrat jusqu’en juin 2025, n’ira pas au bout de son prêt à Bastia (L2). Les discussions qui avaient débuté entre Paris et le club corse ces derniers jours ont, selon nos informations, abouti à un accord. Nagera quitte le club corse avec lequel il n’est apparu que six fois en championnat (1 titularisation). Il n’entrait pas dans les plans de l’entraîneur bastiais Régis Brouard. Cependant, Kenny Nagera ne reviendra pas tout de suite au PSG. Le club de la capitale a négocié en parallèle un nouveau prêt pour son jeune joueur qui s’apprête à prendre la direction d’Avranches, actuel 11e de National. Là encore, toutes les parties sont tombées d’accord pour finaliser l’opération qui ne devrait plus tarder à être officialisée. Il veut du temps de jeu Conscient que son temps de jeu serait nettement réduit pour la deuxième partie de saison avec Bastia, Kenny Nagera souhaitait trouver un nouveau challenge pour se relancer lors des six prochains mois. Il avait rapidement été identifié par Avranches qui recherchait un attaquant dans son profil, capable de jouer à la fois dans l’axe et sur l’aile. Il s’agit là du troisième mouvement de l’hiver dans l’effectif professionnel du PSG après le départ en prêt sans option d’achat de Rafinha à la Sociedad et le transfert définitif de Bandiougou Fadiga à l’Olympiakos.
Publicité
Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon