Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Barça-Bayern: cinq raisons pour lesquelles il ne faut pas manquer ce quart

logo de RMC Sport RMC Sport 14/08/2020 Jean-Guy Lebreton

Le Barça défie le Bayern Munich ce vendredi soir en quart de finale de Ligue des champions à Lisbonne. On vous explique pourquoi il ne faut rater un duel qui s’annonce déjà fabuleux entre Blaugranas et Bavarois.

Lionel Messi © Icon Sport Lionel Messi

Après le scénario renversant du quart de finale incroyable entre le PSG et l’Atalanta (2-1), Leipzig a ensuite créé la surprise pour s’offrir le scalp de l’Atlético de Madrid (2-1) lors du Final 8 de la Ligue des champions. Ce vendredi, affiche de légende entre les deux seuls clubs du Fional 8qui ont gagné la compétition: le Bayern tentera de rejoindre le dernier carré européen mais devra venir à bout d’une équipe de Barcelone décidée à sauver sa saison avec un titre continental (dès 21h en direct sur RMC Sport 1). 

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne rien manquer de la Ligue des champions

Voilà la promesse d’un duel ô combien spectaculaire. Le format inédit de cette Ligue des champions 2019-2020 prive les fans d’une rencontre de prestige entre Catalans et Munichois mais offre à la place un superbe match couperet entre deux cadors du football continental.

Des derniers matchs fous

Le souvenir des récentes confrontations entre ces deux équipes laisse espérer un duel riche en buts. Adversaires en demi-finales en 2013 puis en 2015, Barcelone et Munich ont à chaque fois régalé avec un total de 15 réalisations en quatre rencontres. 

Favori de la compétition en 2013, le Barça s’est laissé surprendre par le trio Robben-Ribéry-Muller. A l’aller comme au retour, l’ailier néerlandais et ses deux compères ont fait des misères à la défense catalane. Corrigé à Munich (4-0), le Barça s’est finalement fait surprendre au Camp Nou (3-0). Cette première demi-finale a viré à l’humiliation et lancé le Bayern vers son dernier titre européen.

Deux ans plus tard, en 2015, le Barça du trio Messi-Neymar-Suarez s’est offert une fantastique revanche. Large vainqueur à l’aller à domicile (3-0) grâce, notamment, à un doublé de "La Pulga" le Barça s’est ensuite incliné en Bavière.

Mais ce soir-là, deux buts de Neymar avaient évité à l’équipe de Luis Enrique de connaître une remontada avant l’heure. Quelques semaines plus tard, Barcelone remportait son dernier trophée en Ligue des champions.

Le duel Messi-Lewandowski

Personne ne remportera le Ballon d’Or cette année en raison du coronavirus. Dommage pour Robert Lewandowski dont les performances cette saison lui aurait peut-être permis de concurrence Lionel Messi. Et le duel à distance entre les deux hommes sera l’une des attractions de ce quart de finale de Ligue des champions ce vendredi au Stade de la Luz.

Avec 53 buts en 44 rencontres, le Polonais trône au sommet des buteurs cette saison mais cela ne suffit pas pour tenir la comparaison selon Quique Setien: "Lewandowski est un grand footballeur, mais il n'est pas à la hauteur de Leo, n’a pas manqué de rappeler le coach catalan avant la rencontre. C'est clair pour tout le monde."

Image © Icon Sport Image

Et pour cause, si Lionel Messi a moins marqué qu’à son habitude, il reste quand même sur une saison bouclée avec 31 pions en 43 matchs avant ce quart de C1.

Moins efficace face au but, l’international argentin a grandement fait évoluer son jeu et en a profité pour délivrer 26 passes décisives pour ses coéquipiers quand son rival munichois s’est contenté de 78 offrandes pour ses partenaires. Dans deux styles différents, ce sont pourtant les deux meilleurs attaquants du moment qui s’affrontent ce vendredi à Lisbonne.

Setien joue clairement sa tête

Arrivé comme intérimaire, Hansi Flick est parvenu à faire taire tous ses détracteurs et a sécurisé sa place sur le banc du Bayern. A l’inverse, Quique Setien se trouve sur un siège éjectable. Privé du titre en Liga par le Real Madrid, le technicien catalan ne devrait pas rester au-delà de la saison 2019-2020. La Ligue des champions constituerait ainsi sa dernière occasion de laisser une trace dans l’histoire des Catalans. 

Mais pour cela, il faudra éviter la première saison blanche du club en six ans et remporter un titre majeur lors de ce Final 8 à Lisbonne. En cas d’élimination ce vendredi, Quique Setien se rapprochera un peu plus de la sortie. Ce match face au Bayern pourrait donc bien être sa dernière apparition sur le banc du Barça.

Les retrouvailles entre Messi et Boateng

Au cœur de la folle confrontation de 2015 entre le Barça et le Bayern, un duel a probablement marqué les esprits, celui entre Lionel Messi et Jérôme Boateng. Lors du match aller au Camp Nou, l’Argentin a illuminé la rencontre et a humilié le champion du monde allemand. 

"Ça fait de la peine de voir un copain vivre un moment aussi humiliant, a même raconté Rafinha pour RMC Sport. C'est devenu viral, c'est devenu l'action de la Ligue des champions. Put***, mon dieu! Il était mal, il était triste. Quand c'est comme ça, personne ne lui en parle. On sait ce qu'il s’est passé et personne n'en parle."

Feinte vers la gauche, crochet sur la droite et petit piqué pour tromper le gardien, "La Pulga" a régalé alors que le défenseur du Bayern s’est littéralement écroulé de tout son poids sur le terrain. Un dribble et une chute devenus légendaires.

L’occasion de revoir Dembélé sur un terrain?

En difficulté depuis son transfert au Barça, Antoine Griezmann ne devrait pas être titulaire contre le Bayern selon les indiscrétions de la presse catalane. Un camouflet de plus pour le champion du monde 2018.

Mais le clan tricolore pourrait enregistrer une belle nouvelle avec le retour d’Ousmane Dembélé dans le groupe du Barça.

Blessé au genou en janvier, l’ailier de 23 ans n’a plus disputé le moindre match depuis le 27 novembre et un match de poule de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund. Après presque neuf mois loin des terrains, "Dembouz" va peut-être enfin rejouer et semble attendu par son coach. 

"Je pense qu'il sera en mesure de jouer quelques minutes, si nous jugeons son entrée opportune, a expliqué Quique Setien à la veille du quart contre le Bayern. Nous espérons qu'il pourra jouer et qu'il le fera bien." A défaut de voir Grizou briller, Ousmane Dembélé pourrait bien être le facteur X du Barça.

>> Barça-Bayern, c'est à suivre en exclusivité sur RMC Sport 1


Vidéo: Huit buts en une semaine pour atteindre la finale de la Youth League (Real Madrid)

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon