Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Face au manque de garanties des Anglais, Kita enterre la vente du FC Nantes

logo de Sport24 Sport24 25/06/2019 sport24.lefigaro.fr
© Panoramic

Le FC Nantes acte ce mardi la fin du processus de vente engagé entre le président Kita et un fonds d’investissement anglais.

Les Canaris restent aux mains de Waldemar Kita. Du moins pour le moment… Rappel du déroulé des opérations. Critiqué par une large partie des supporters nantais ces dernières années et encore plus au cours d’un exercice 2018-19 marqué par la disparition d’Emiliano Sala et l’abandon du projet de nouveau stade (YelloPark), le président Waldemar Kita avait entamé des discussions avec un fonds d'investissement britannique, LFE Football Group Limited, pour céder le FCN. Un peu à la surprise générale. Le chiffre de 60 M€ a été évoqué, ce qui serait nettement inférieur aux 100 M€ que l’homme d’affaire franco-polonais était supposé attendre pour ouvrir les négociations. Lequel M. Kita n’est pas seulement en froid avec les fans du FC Nantes, mais aussi avec les élus locaux à en croire les derniers échos dans la presse locale.

Toujours est-il que ce projet de vente est mort et enterré. Le communiqué : «Waldemar Kita, constate que le fonds d’investissement anglais LFE Football Group Limited qui s’était spontanément présenté comme candidat au rachat du club ne présente pas le minimum de garanties bancaires exigées par les instances du football professionnel (DNCG) pour poursuivre une discussion. En conséquence, Waldemar Kita, conscient des enjeux ne peut pas poursuivre des discussions avec ce fonds qui est dans l'incapacité de produire un dossier complet à la DNCG.»

La reprise ce mercredi à la Jonelière

Et le club aux huit titres de champion de France de conclure : «Waldemar Kita réaffirme son attachement au FC Nantes, à ses joueurs, à ses salariés et à ses supporters et ne laissera jamais l’avenir du club dans les mains de candidats qui n’assument par leurs responsabilités et dont le sérieux et la crédibilité ne sont pas garantis.» En attendant, Vahid Halilhodzic et ses joueurs reprendront le chemin de l’entraînement dès mercredi matin (10h), à la Jonelière, pour une séance inaugurale ouverte au public. Avec la tête au ballon ? Deux nouvelles têtes seront là, à défaut d’un nouveau propriétaire : le jeune (18 ans) attaquant Bridge Ndilu (ex-Laval) et le moins jeune (27 ans) arrière droit Dennis Appiah (ex-Anderlecht). Dans le sens inverse, Diego Carlos (Séville), Koffi Djidji (Torino), Ciprian Tatarusanu (Lyon) et Enock Kwateng (Bordeaux) ont fait leurs valises, sans compter les (nombreux) retours de prêts (Ié, Boschilia, Mance, Waris, Eysseric). En attendant éventuellement le capitaine Valentin Rongier et peut-être d'autres... 

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon