Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le club de Vissel Kobe souhaite ériger une statue à Iniesta grâce au crowdfunding

logo de AFP AFP 17/01/2022 AFP
L'emblématique milieu espagnol Andrés Iniesta avec le Vissel Kobe contre Suwon Samsung en Ligue des champions asiatique, le 10 décembre 2020 à Al Wakrah, au Qatar © KARIM JAAFAR L'emblématique milieu espagnol Andrés Iniesta avec le Vissel Kobe contre Suwon Samsung en Ligue des champions asiatique, le 10 décembre 2020 à Al Wakrah, au Qatar

Vissel Kobe, le club le plus riche du Japon, a ouvert une cagnotte en ligne pour financer une statue en hommage à son joueur vedette, le champion du monde 2010 Andrés Iniesta.

Kobe espère ainsi lever la somme de 15 millions de yens (soit 115.000 euros) afin de rendre hommage au milieu de terrain espagnol de 37 ans avec une statue en bronze qui sera érigée devant son stade.

Les fans peuvent donner entre 1.100 et 1,1 million de yens pour le financement du monument, destiné selon le club à faire de cette enceinte "une terre sacrée" du football japonais. 

"Dire que c'est un miracle d'être là, de voir Iniesta jouer au Japon, n'est pas une exagération", peut-on lire lundi dans un commentaire laissé sur le site du club, sur la page dédiée au crowdfounding. 

En 2018, l'ex-maestro de Barcelone a rejoint Kobe, club détenu par un milliardaire en high-tech Hiroshi Mikitani, pour un revenu annuel évalué à 30 millions de dollars. Au printemps dernier, il a renouvelé son contrat pour deux ans.  

Iniesta jouit d'une grande popularité au Japon. Selon des analystes, il a engendré plus de 100 millions de dollars de revenus liés notamment à la billetterie.

Il est apparu dans des publicités au Japon pour du saké et des services téléphoniques.

Cependant, il n'a pas encore gagné la J-League depuis son arrivée au Japon. Kobe a fini troisième du championnat la saison dernière, son meilleur résultat à ce jour.

La légende brésilienne Zico a une statue à son effigie devant le stade des Kashima Antlers, pour qui il a joué au lancement de la J-League en 1993.

amk/kaf/reb/ayf/dep

Publicité
Publicité

Plus d'infos : AFP

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon