Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Liverpool-Real: soirée de records pour Courtois, auteur d’une finale exceptionnelle

logo de RMC Sport RMC Sport 28/05/2022 RW
Thibaut Courtois © PA Images / Icon Sport Thibaut Courtois

Le Real Madrid s’est hissé en finale de Ligue des champions grâce à Karim Benzema mais il a remporté cette finale grâce à Thibaut Courtois. Le gardien belge, déjà auteur d’une saison fantastique, a livré une prestation XXL contre Liverpool au Stade de France.

Le Belge a fait 9 arrêts, un record en Ligue des champions depuis que ces données sont collectées par Opta. En première période, le portier madrilène a dévié un tir de Sadio Mané sur le poteau, puis il a écœuré Mohamed Salah pendant tout le match. A six reprises au total, il s’est interposé face à l’Egyptien sur des situations très dangereuses.

Sur une frappe enroulée, une reprise en pleine surface, des face-à-face ou même un tir dévié, le Belge n’a jamais été prix à défaut. Les statistiques indiquent qu’il a concédé 2,6 expected goals, mais il est parvenu à terminer le match sans encaisser le moindre but. Face aux difficultés offensives du Real Madrid, surtout en première période, les hommes de Carlo Ancelotti avaient besoin d’un Courtois au rendez-vous.


Vidéo: Les Tops et Flops de Liverpool-Real Madrid (0-1) (Dailymotion)

Relire la vidéo

"J’avais besoin de gagner cette finale pour mettre du respect sur mon nom"

Sur l'ensemble de la saison de Ligue des champions, Thibaut Courtois a signé un autre record avec 59 arrêts au total. C'est la preuve qu'il a répondu présent tout au long de la compétition, alors que le Real Madrid a croisé les plus grosses équipes d'Europe, du PSG à Liverpool en passant par Chelsea et Manchester City.

"J’avais besoin de gagner cette finale, pour ma carrière, pour mettre du respect sur mon nom parce que je pense que je n’ai pas assez de respect, particulièrement en Angleterre, a expliqué Courtois après le match au micro de BT. J’ai reçu beaucoup de critiques après ma bonne saison, disant que je n’étais soit disant pas assez bon. Quand il y avait besoin que je sois là, j’ai répondu présent."

Le gardien belge a remporté face à Liverpool sa première Ligue des champions, après avoir perdu en finale en 2014 lorsqu’il évoluait à l’Atlético de Madrid. Pas encore à Madrid lors du triplé des Madrilènes entre 2016 et 2018, plus à Chelsea lors de la victoire des Blues la saison passée, il a enfin soulevé le trophée, en étant l’homme du match de la finale.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon