Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mbappé, une comparaison qui fait mal

logo de Sports.fr Sports.fr il y a 3 jours François Kulawik
Le maillot domicile du PSG, par Jordan Brand, avait fait débat. © Fournis par Sports.fr Le maillot domicile du PSG, par Jordan Brand, avait fait débat.

La Ligue des champions est de retour. Ce mardi a en effet marqué le coup d’envoi de la phase de poules avec déjà plusieurs chocs au programme parmi lesquels FC Barcelone-Bayern Munich, Liverpool-AC Milan ou Inter Milan-Real Madrid. De son côté, le PSG a droit à une entrée en matière en douceur puisqu’avant d’accueillir Manchester City dans quinze jours, les vice-champions de France ont rendez-vous sur la pelouse de Bruges. L’occasion pour la MMN d’entrer en scène.

Lire aussi : Messi, les problèmes continuent

 

Rassuré sur l’état de son mollet, Kylian Mbappé aura ainsi sans aucun doute à cœur de lancer cette nouvelle campagne européenne sur des bonnes base, lui qui, la saison dernière, avait dû attendre le dernier match de la phase de groupes face à Istanbul pour ouvrir son compteur. Pour l’occasion, l’ancien Monégasque avait même frappé deux fois, donnant le ton d’une phase finale au cours de laquelle il allait notamment inscrire un triplé sur la pelouse du Barça puis un doublé sur celle du Bayern. Un rythme auquel le Bondynois n’était clairement pas habitué. Tout du moins depuis qu’il a rejoint le club de la capitale.

Haaland dans une autre dimension

Car s’il avait inscrit un doublé face au Borussia Dortmund lorsqu’il s’était révélé à 18 ans avec Monaco, il n’avait jusqu’alors qu’un maigre triplé à son crédit avec le PSG, inscrit à Bruges malgré une entrée en jeu en seconde période. De quoi expliquer que jusqu’à la saison dernière, le Bondynois n’avait jamais inscrit plus que cinq buts en une saison, cumulant seulement 13 réalisations en trois ans.

Depuis son arrivée à Paris, son total monte donc à 21 buts. Des statistiques évidemment très honnêtes mais à bonne distance des plus fines gâchettes européennes. Sur la période, Robert Lewandowski a ainsi inscrit 33 buts, Cristiano Ronaldo 29 et Lionel Messi 27 et ce malgré les difficultés du Barça ou de la Juventus Turin. Et si Erling Haaland n’affiche que 20 buts, le Norvégien ne les a inscrits qu’en deux saisons. Une comparaison peu flatteuse pour le n°7 parisien…

Lire aussi :

Mbappé, une comparaison qui fait mal

Tous contre le PSG !

Pochettino a déjà un problème avec Messi

Le PSG violemment attaqué en Belgique

 

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon