Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Top 14: crise en coulisses au Stade Français

logo de RMC Sport RMC Sport 10/01/2019 Jean-François Paturaud

Robert Mohr et Julien Dupuy, respectivement directeur du développement sportif et entraîneur de la technique et des skills du Stade Français, pourraient être remerciés. Le propriétaire Hans-Peter Wild va devoir trancher.

Stade Français © AFP Stade Français

Rien n’est décidément simple en coulisses au Stade Français et la bataille bat son plein. Pourtant quatrième du Top 14 après 14 journées, le club parisien vit une période particulièrement agitée. Alors que plusieurs joueurs sont de plus en plus frustrés par leur situation, à l’image de Jules Plisson qui souhaiterait faire ses valises pour Clermont ou Lyon, et d’autres figures historiques du club dont Alexandre Flanquart et Djibril Camara, pas franchement épanouis, Paris est dans une situation extra-sportive de plus en plus tendue.

Un climat pesant

Et selon les informations de RMC Sport, un nouveau palier a été franchi ces dernières heures. Robert Mohr et Julien Dupuy, respectivement directeur du développement sportif et l’entraîneur de la technique et des skills, seraient remerciés par les dirigeants du Stade Français. Les deux techniciens auraient appris la nouvelle ce jeudi soir. En interne, beaucoup pensaient pourtant que ce serait la direction générale du club conduite par Fabien Grobon qui ferait les frais de ces nouvelles décisions. Car, loin des caméras, la situation devenait délicate, pour ne pas dire complexe. Entre Robert Mohr et le coach Heyneke Meyer la communication passerait mal, mais aussi disait-on entre les joueurs et certains dirigeants.

Le milliardaire allemand Hans-Peter Wild devra officiellement trancher rapidement. Car le climat est véritablement pesant. Avant que cette double éviction ne se soit effective, le propriétaire du club depuis 2017 va devoir arbitrer et prendre les décisions nécessaires. Tout est encore possible et on devrait connaître rapidement les répercussions de ce premier séisme.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon