Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

«Vas-y, dis ce que tu penses !» : Manuel Amoros se paie Basile Boli, muet pendant la crise à l’OM

logo de Sport24 Sport24 06/03/2021 La rédaction
© Panoramic

Où était Basile Boli ces dernières semaines lorsque l’Olympique de Marsielle dont il est l’ambassadeur traversait une grosse zone de turbulences ? Conflit avec les supporters, éviction de l’entraîneur André Villas-Boas ou encore départ du président Jacques-Henri Eyraud, l’ancien défenseur phocéen s’est fait discret dans les médias. Trop pour Manuel Amoros, ancien marseillais (1989-1993 et 1995-1996) qui a regretté l'absence de prise de parole du vainqueur de la C1 avec l'OM alors que tout l'édifice phocéen était fragilisé.

«Basile Boli, il est où? Il est à Paris? Il fait campagne pour Thiriez pour la fédération mais est-ce-que tu l’as vu pendant les événements? A part quand on lui a dit  "Va voir les supporters" ? Est-ce qu’on l’a entendu parler ? Il ne dit rien. Il est là ou il n’est pas là ? Par son intermédiaire, est-ce qu’il n’aurait pas pu mettre des anciens au club ? Il s’en bat les cou… des anciens ou quoi ?», a lâché très agacé l’ancien défenseur au cours d’une intervention vidéo sur le site Football Club de Marseille.  


Vidéo: Sampaoli : "J'avais peur de ne pas être à la hauteur de l'OM" (Dailymotion)

Relire la vidéo

Amoros n’a pas compris le mutisme de Boli qu’il suspecte de vouloir rester dans sa zone de confort, sans s'exposer, afin de préserver son poste : «Il n’est pas là et ce n’est pas normal. J’aurai aimé qu’il prenne position et qu’il dise ce qu’il pense de la gestion d’Eyraud, de Longoria. Soit disant il est costaud, il est fier, mais vas-y dis, ce que tu penses, tu te fais virer, tu te fais virer, tu retrouveras un autre club. Il faut dire ce qu’on pense quelques fois non ?  Quand je travaillais à OM TV, à un moment j’ai dit à Labrune que c’était un incompétent. Je me suis fait viré, mais au moins j’ai dit ce que je pensais».

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon