Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Biathlon: la frayeur de l’équipe de France après un test positif au Coronavirus

logo de RMC Sport RMC Sport 26/11/2020 ALR

L'équipe de France a bien failli manquer la première étape de Coupe du monde de biathlon. Arrivée à Kontiolahti en Finlande, une kiné du staff français s'est révélée positive au coronavirus. Affirmant qu'elle n'était plus ou pas contagieuse, le clan tricolore a présenté un dossier aux autorités finlandaises afin de prouver que les mesures imposées sur le sol finlandais avait bien été respectées.

Quentin Fillon-Maillet © Iconsport Quentin Fillon-Maillet

À deux jours d’entrer en piste pour le début de la coupe du monde de biathlon, les Français ont bien failli être privés de compétition en Finlande, présentant un cas de Covid-19 dans leur staff. Une kiné de l’équipe de France de biathlon a été positive au coronavirus. Son test était bien négatif avant son départ pour la première étape de coupe du monde de Kontiolahti qui se déroulera du 28 novembre au 6 décembre. Mais le test effectué sur le site s’est révélé positif.  La kiné en question avait été malade il y a trois semaines.

L'équipe de France finalement autorisée à participer 

Depuis l’annonce de ce test positif mercredi soir, le staff de l’équipe de France et son médecin ont dû monter un dossier pour les autorités sanitaires finlandaises afin de prouver que cette personne n’était pas ou plus contagieuse et que l’équipe de France avait respecté à la lettre le cahier des charges et les mesures imposées sur le sol finlandais. Ce dossier a alors été validé par les autorités finlandaises, qui ont donc autorisé le clan tricolore à se rendre à la compétition. En revanche, la Roumanie, qui a aussi présenté un cas positif parmi le staff de son équipe, n'est pas encore autorisée à prendre part à la compétition ce week-end.

Les autorités finlandaises indiquent en effet, que si une équipe présente un cas de Covid-19 dans son effectif, que ce soit les athlètes ou le staff, elle risque une mise en quarantaine et ne peut donc participer au début de la compétition. Ce qui signifie que ce n'est pas à la Fédération internationale de biathlon (IBU) de décider du sort des équipes qui présentent des cas positifs au coronavirus.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon