Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Equipe de France : la tournée au Qatar compromise ?

logo de Le Parisien Le Parisien 25/01/2022 Harold Marchetti
La tournée des Bleus au Qatar en mars prochain semble compromise. © LP / Arnaud Journois La tournée des Bleus au Qatar en mars prochain semble compromise. Lancé à l’automne, après la qualification des Bleus pour le Mondial, le projet d’une tournée au Qatar, durant les dates internationales de mars (21 au 29), peine à se concrétiser. Une décision devrait rapidement tomber mais la probabilité de voir les champions du monde se produire dans l’Emirat s’est très nettement amoindrie. L’annonce pourrait intervenir dans les tous prochains jours, peut-être même dès ce jeudi 27 janvier lors du COMEX de la FFF. En novembre dernier, Noël Le Graët, le président de l’instance, s’était pourtant dit favorable à cette idée. Mais les négociations achopperaient sur le volet financier. Un autre obstacle serait, visiblement, aussi apparu avec la difficulté de trouver des nations disponibles à cette période. L’Italie et le Portugal, deux sélections un temps évoquées, sont, en effet, concernés par les barrages pour le Mondial 2022 (24 et 29 mars). La situation sanitaire mondiale, qui avait conduit récemment à l’annulation du stage d’hiver du PSG au Qatar, n’entrerait pas en ligne de compte dans cette prise de décision. Si la tendance négative se confirme, les Bleus - qui s’inscrivent depuis la rentrée de septembre dans une dynamique très positive (succès en Ligue des nations) - disputeront quand même deux matchs amicaux en mars, les deux en France sans doute face à des sélections africaines, en Province. La Côte d’Ivoire, non concernée par les barrages du mondial de la zone Afrique, pourrait être l’un des deux adversaires. L’Afrique du Sud est aussi évoquée. En 2013, un an avant le Mondial au Brésil, les tricolores étaient allés en Amérique-du-sud pour y affronter l’Uruguay à Montevideo (0-1), puis le Brésil à Porto Alegre (0-3). En 2018, à quelques mois de la Coupe du monde en Russie, un match amical avait été organisé en mars à Saint-Pétersbourg (3-1). Cette année, il leur faudra donc, selon toute vraisemblance, patienter jusqu’à la fin de l’automne pour découvrir le pays organisateur. Didier Deschamps et une partie de son staff se rendront, toutefois, dans l’Emirat, le 1er avril, pour assister au tirage au sort de la Coupe du monde. En décembre 2021, une délégation de plusieurs membres du staff était d’ailleurs allée en repérage du côté de Doha. Sacré champion d’Asie pour la première fois de son histoire début 2019, le Qatar songeait à organiser un mini-tournoi depuis 2019. Une première prise de contact était intervenue par l’intermédiaire des responsables d’Aspire, l’immense complexe sportif dédié au haut niveau à Doha. Cette compétition aurait pu se tenir au printemps 2020 avant l’Euro avec Qatar-France en ouverture, pour l’inauguration d’un des stades de la prochaine Coupe du monde. Mais la crise sanitaire est passée par là et l’Euro a été décalé d’un an.
Publicité
Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon