Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

JO de Tokyo – Handball (F) : La Norvège s’est fait peur, la Russie a maîtrisé le Monténégro et la Suède assure

Sport 365 04/08/2021 Mathieu WARNIER
suede-handball-tokyo-040821 © Panoramic suede-handball-tokyo-040821

Malmenée pendant plus de 40 minutes par la Hongrie, la Norvège a su faire craquer son adversaire. Tenante du titre, la Russie sera également au rendez-vous du dernier carré après son succès face au Monténégro. Enfin, en cas de qualification de la France, c'est la Suède que les Bleues retrouveront au prochain tour.

La Norvège peut grandement remercier Katrine Lunde ! Face à une équipe de Hongrie sans la moindre pression, les coéquipières de Stine Oftedal (3 buts sur 5 tirs) ont été en grande difficulté. Ceci s’est matérialisé dès les premiers instants du match avec Szandra Szollosi-Zacsik (5 buts sur 12 tirs) et ses coéquipières qui ont fait la course en tête. Mais, avec un 7-0 en un peu moins de neuf minutes, les Norvégiennes ont inversé la tendance mais sans toutefois se mettre à l’abri. En effet, peu avant la pause, Zsuzsanna Tomori (4 buts sur 8 tirs) a ramené la Hongrie à un seul but. Au retour sur le parquet, les Magyares ont continué sur leur lancée pour mener de deux longueurs avec un peu plus de 17 minutes à jouer. C’est à ce moment que le banc norvégien a décidé de remplacer Silje Solberg (7 arrêts à 27% d’efficacité) par Katrine Lunde. Un changement qui a influé sur la fin de la rencontre. La gardienne des Vipers Kristiansand, sacrés champions d’Europe en mai dernier aux dépens de Brest, a écœuré les attaquantes hongroises (5 arrêts à 63% d’efficacité). Une prestation qui a permis à ses attaquantes de mettre à l’abri la Norvège dans les dix dernières minutes grâce à un 5-0. C’est avec une marge de quatre buts que les Norvégiennes s’imposent (26-22).

La Russie s’accroche à son titre

Pour une place en finale, les coéquipières de Nora Mork devront en découdre avec la Russie, ou plutôt l’équipe du Comité Olympique Russe, qui est tenante du titre. En effet, lors du premier quart de finale disputé sur le parquet du Stade National de Yoyogi, les Russes ont pris le meilleur sur le Monténégro. Dès la conclusion des sept premières minutes de la rencontre, le résultat de la rencontre ne laissait guère de doutes. Grâce notamment à Anna Vyakhireva (8 buts sur 11 tirs), la Russie a distancé son adversaire pour compter jusqu’à sept buts d’avance à un peu plus de dix minutes de la pause. Une fin de première période qui a toutefois été compliquée pour les tenantes du titre. Sous l’impulsion de Djurdjina Jaukovic (8 buts sur 12 tirs) et Jovanka Radicevic (10 buts sur 13 tirs), les Monténégrines ont signé un 4-0 pour revenir à deux buts au retour aux vestiaires. Au début du deuxième acte, le score a longtemps oscillé entre deux et trois buts. Toutefois, un 3-0 à un peu plus d’un quart d’heure du terme de la rencontre en a scellé le sort. La Russie s’impose avec six longueurs d’avance (26-32) et joueront à Tokyo leur sixième demi-finale olympique.

La Suède pour les Bleues ?

Enfin, avant le dernier quart de finale entre la France et les Pays-Bas (13h45), c'est la Suède qui a largement battu la Corée du Sud (39-30) pour rejoindre la Norvège et la Russie dans le dernier carré. Ce qui confirme que pour le moment, la logique a toujours été respectée ce mercredi, alors que les Bleues ont terminé à la troisième place du groupe B... En attendant, opposées aux Asiatiques, les coéquipières de Linn Blohm, Jamina Roberts et Carin Strömberg (6 buts chacune) ont assumé leur statut de favori au Stade National de Yoyogi. Grâce à une très bonne première période (21-13), les Scandinaves ont rapidement plié l'affaire dans ce match avant de se relâcher et de faire jeu égal avec leurs adversaires au retour des vestiaires. D'ailleurs en marquant 39 buts lors de leur festival offensif, la Suède a égalé le record olympique en phase finale, qui date de 1996. Au prochain tour, les joueuses de Tomas Axner pourraient donc retrouver la France en cas de qualification de ces dernières, alors que les deux formations ont fait match nul (28-28) il y a quelques jours, lors de la phase de groupes. Mais pour cela, il faudra déjà sortir le grand jeu contre les Néerlandaises.

Avec G.M.

JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO / HANDBALL (F)

Du 25 juillet au 8 août 2021 (programme en heure française)

QUARTS DE FINALE

Mercredi 4 août

Norvège - Hongrie : 26-22

Monténégro - Russie : 26-32

Suède - Corée du Sud : 39-30

13h45 : France - Pays-Bas

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon