Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La gendarme tuée lors d’un contrôle routier était championne de France militaire de judo

logo de RMC Sport RMC Sport 05/07/2020 ABr avec AFP

Décédée tragiquement samedi à Port-Sainte-Marie après avoir été percutée par une voiture, la gendarme Mélanie Lemée était une brillante judokate. Elle avait 25 ans.

La gendarme tuée lors d’un contrôle routier était championne de France militaire de judo © RMC Sport La gendarme tuée lors d’un contrôle routier était championne de France militaire de judo

Le monde du judo est en deuil. Mélanie Lemée, la jeune gendarme morte à 25 ans samedi soir à Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne) après avoir été violemment percutée par un véhicule était une judoka de haut niveau. Elle avait intégré l’INSEP avant de voir ses rêves d’une grande carrière brisés par une grave blessure. "Après ma rupture des ligaments croisés d'un genou, l'entraîneur national m’a alors fait comprendre que c’était terminé pour moi comme j’étais en dernière année junior", déclarait-elle à Ouest-France il y a quatre ans. 

Elle décroche le bronze aux Mondiaux militaires 2016

Si cette tuile l’amène à se reconvertir dans la gendarmerie, elle reprend le judo avec réussite. Mélanie Lemée intègre l’équipe de France militaire avec laquelle elle remporte une médaille de bronze aux Mondiaux 2016. Elle est surtout sacrée deux fois championne de France militaire en 2017 et 2018. "Médaillée au championnat de France, médaillée au championnat d’Europe et du monde militaire, membre de l’équipe féminine AJ 61, nous venons de perdre un être cher, une figure emblématique de notre club, a indiqué son club 'Alliance Judo 61' à Alençon. Sa gentillesse, sa joie de vivre, sa spontanéité́ vont nous manquer."

Le drame s'est déroulé samedi après 21h. Le conducteur du véhicule a d'abord refusé de s'arrêter à un premier contrôle de la gendarmerie à Colayrac, tout près d'Agen, vers 20h50, a précisé le ministère de l'Intérieur. Signalé aux forces de l'ordre, l'homme a ensuite fait "demi-tour devant un barrage tenu par la police". La gendarmerie a alors mis en place "un dispositif d'interception" à Port-Sainte-Marie. Face à ce contrôle, le conducteur "refuse à nouveau de s'arrêter, fait un écart pour éviter la herse déployée et quitte la chaussée", puis "heurte violemment" la gendarme, selon le communiqué du ministère. "Très grièvement blessée", elle est décédée malgré l'intervention des secours.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon