Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Top 14: le gros tacle de Boudjellal aux "mercenaires" du LOU

logo de RMC Sport RMC Sport 05/09/2019 Jean-Guy Lebreton avec Florent Germain

Corrigé par l’UBB la semaine passée, Toulon accueille Lyon ce samedi lors de la troisième journée de Top 14. Pour la première de son équipe à Mayol cette saison, Mourad Boudjellal s’est payé les anciens du club varois passés chez l’adversaire.

Mourad Boujdellal est déjà en forme © AFP Mourad Boujdellal est déjà en forme

Pendant que le XV de France reçoit Emmanuel Macron et continue de préparer activement sa Coupe du monde au Japon (du 20 septembre au 2 novembre), le Top 14 reprend peu à peu ses petites habitudes. Après seulement deux journées disputées cette saison, Mourad Boudjellal semble déjà en grande forme. Le truculent président du RCT s’est fendu d’une saillie médiatique dont il a le secret ce jeudi en conférence de presse. A deux jours de la réception du LOU ce samedi, leader provisoire du championnat, le dirigeant a taclé tous les anciens Varois évoluant désormais sous le maillot rhodanien.

Boudjellal: "On les appelle des mercenaires"

Outre le manager Pierre Mignoni, ancien demi de mêlée et entraîneur-adjoint à Toulon, le LOU compte de nombreux éléments passés par le RCT tels que  Badri Alkhazashvili, Liam Gill, Jonathan Pélissié, Jonathan Wisniewski, et Rudi Wulf.

Pire, certains joueurs lyonnais sont nés dans le Var et ont débuté à Toulon comme Virgile Bruni, Mickaël Ivaldi et Xavier Chiocci. "Donc il y a des gamins en face qui sont nés à Toulon, qui ont été formés à Toulon, qui tutoient tous les mecs du centre de formation, dans d’autres domaines, on les appelle des mercenaires. Je ne dis pas que ce sont des mercenaires, mais pas loin."

Boudjellal "un peu utopiste"

Si jusque-là cela ne semblait pas poser trop de problème à Mourad Boudjellal, le président toulonnais n’a pas vraiment goûté le surplus de motivation de tous ces anciens rouge et noir. Face aux médias ce jeudi, le président a sorti la sulfateuse, comme pour mettre la pression sur ces nouveaux rivaux et également sur ses propres joueurs. "C’est bien beau de jouer contre Toulon, de pavoiser à Mayol en se tapant la poitrine en disant que l’on va gagner à Toulon, a poursuivi le dirigeant. C’est beau aussi de venir en été parce qu’avec l’argent qu’on gagne à Lyon, on se paye une maison dans le Var parce que c’est là qu’on est né. Moi, ce n’est pas ma façon de voir la vie. Je dois surement être un peu utopiste."

Bonne nouvelle pour Mourad Boujellal, la dernière recrue du LOU et ex-Toulonnais, Mathieu Bastareaud ne jouera pas contre son ancienne équipe en raison d’un accord verbal entre les deux clubs. En cas de victoire le RCT pourrait revenir à hauteur des Lyonnais au classement du Top 14. Surtout, cela mettrait un coup au moral de ces anciens de la maison varoise devenus mercenaires.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon