Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Indian Wells: Basilashvili rejoint Norrie pour une finale surprise

logo de RMC Sport RMC Sport 17/10/2021 AC avec AFP
Basilashvili © AFP Basilashvili

Le Géorgien Nikoloz Basilashvili s'est qualifié samedi pour la finale du tournoi ATP d'Indian Wells Masters en battant l'Américain Taylor Fritz 7-6 (7/5), 6-3, l'un des plus grands faits d'armes de sa carrière. Basilashvili va rencontrer un autre finaliste surprise, le Britannique Cameron Norrie (tête de série N.26).

"C'est un sentiment incroyable"

Basilashvili, tête de série N.29, vise son troisième titre ATP de la saison après ses succès à Doha et Munich. "C'est un sentiment incroyable", a déclaré ce fils d'un danseur du ballet national géorgien. "Je suis super heureux. J'étais nerveux et stressé. J'étais très tendu, mais j'ai juste essayé de me concentrer sur le match. Quand on se concentre, on évacue le stress. Je sais que je peux faire du bon tennis, il faut juste que je ne sois pas trop tendu".

Le Géorgien de 29 ans a sauvé trois balles de set pour s'emparer de la première manche dans le tie-break. Dans la deuxième, les deux adversaires ont remporté chacun leur service jusqu'au septième jeu, lorsque Basilashvili a fait le break pour mener 4-3. Il a remporté la demi-finale, au bout d'1h41, sur sa quatrième balle de match face à Fritz, chouchou du public, en décochant un coup droit qui a laissé l'Américain sur place. Fritz (39e mondial), qui avait été le tombeur surprise d'Alexander Zverev (4e), a réussi 11 aces, mais a fait plus de doubles fautes que son adversaire (trois contre une).

La première finale pour Cameron Norrie

Plus tôt dans la nuit, Cameron Norrie s'était imposé face au Bulgare Grigor Dimitrov (28e) en deux sets 6-2, 6-4, en 1h26 de jeu. Une victoire qui lui ouvrait les portes de sa première finale d'un Masters 1000, à Indian Wells. Le gaucher, vainqueur du tournoi de Los Cabos le mois dernier, n'avait même jusqu'ici jamais atteint les quarts ou les demies d'un Masters 1000 ou d'un tournoi du Grand Chelem. Une finale entre Norrie et Basilashvili, à suivre dans la nuit de dimanche à lundi (1h du matin).

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon