Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Notre-Dame de Paris : les nouvelles technologies au secours d'un chantier hors-norme

Reconstruire Notre-Dame, l'enjeu est immense. Heureusement, une entreprise française a collecté des milliards de données grâce à la numérisation 3D. S'il ne reste plus rien de la charpente de Notre-Dame de Paris, une reconstitution en 3D existe donc. On peut s'y balader. En 3D également, la fameuse "forêt". Des images que l'on doit à l'entreprise Art Graphique & Patrimoine (AGP), créée il y a 25 ans par Gaël Hamon, un tailleur de pierres qui s'est spécialisé dans la numérisation des œuvres patrimoniales. 30 milliards de points utiles à tous les corps de métier L'entreprise a numérisé une trentaine de cathédrales, en totalité ou en partie. Et ça se passe avec un scanner bien spécifique. Aucun recoin n'échappe à sa sagacité. Il lui suffit de quelques heures seulement pour une charpente comme celle de Notre-Dame. Résultat : 30 milliards de points qui dessinent en 3D 90% de la dame de pierre et la totalité de ce qui a disparu dans l'incendie. Des données qui vont pouvoir servir à tous les corps de métiers.
image beaconimage beaconimage beacon