Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDEO. Quels sont les effets du mur souhaité par Donald Trump sur l'environnement ?

"Il sera construit, on le finira !", lançait Donald Trump en évoquant le mur qui sépare les États-Unis du Mexique. En effet, le Président américain souhaite encore clôturer 2170 kilomètres de frontière afin de séparer totalement les deux pays. Outre les conséquences économiques et sociales qui pourraient en découler, ce projet aurait un impact désastreux pour l'environnement. C'est en tout cas l'avis de Liz Martinez, directrice de la communication pour Freedom for Immigrants, qui s'alarme : "Beaucoup de personnes et d'animaux sauvages seront mis en danger et cela nous affectera pendant des générations." Diviser un continent en deux n'est en effet pas sans conséquence : non loin de la frontière se trouvent des refuges pour la faune, des parcs nationaux et des réserves naturelles. Ces terres concentrent un grand nombre d'espèces animales dont certaines sont menacées et ce mur ne pourrait que les mettre davantage en péril. En effet, le mur pourrait, entre autres, couper les routes migratoires ou empêcher l'accès à certains points d'eau. De vives oppositions Certaines organisations ont décidé de porter plainte comme le National Butterly Center, un centre qui accueille plus de 200 espèces de papillons. Le mur, haut de plusieurs mètres, devrait traverser cette réserve. Le National Butterly Center n'est pas la seule structure qui s'offusque de cette construction qui outrepasse les lois environnementales. "Nous avons beaucoup de partenariats fructueux avec le Mexique dans le domaine de la conservation mais cette politique nuit à la collaboration et dresse les gens les uns contre les autres", a fustigé le scientifique Sergio Avila déclare.
image beaconimage beaconimage beacon