Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

CAN : la folle aventure continue pour les Comores

logo de Le Point Le Point 19/01/2022 Par Le Point Afrique (avec AFP)
© DANIEL BELOUMOU OLOMO / AFP

« Historique  ! » Le mot est dans la bouche de tous les supporteurs de l'équipe nationale des Comores après la victoire en Coupe d'Afrique des nations (CAN), mardi soir, contre le Ghana, quadruple vainqueur de la compétition. Tard dans la soirée, des dizaines de supporteurs sont descendues au coup de sifflet final dans les rues de Moroni, capitale de l'archipel de l'océan Indien de 850 000 habitants, modeste 132e du classement Fifa.

À LIRE AUSSICAN 2022 : le Maroc assure la tête du groupe C

Et le Petit Poucet peut rêver !

Pour leur première participation à la compétition, les C?lacanthes, le surnom de l'équipe nationale, qui le tient d'un poisson à nageoires charnues, ont réalisé une prouesse en battant les « Black Stars » 3-2 au Cameroun. « C'est une victoire historique », a déclaré à l'AFP Abdourazak Ahmed, les larmes aux yeux devant un écran géant à la fin du match, osant à peine croire à une possible qualification pour les huitièmes de finale.

Grâce à cette victoire inattendue, la petite nation au large de la côte sud-est de l'Afrique conserve un petit espoir de jouer les huitièmes en terminant parmi les quatre meilleurs troisièmes. « Les C?lacanthes en stand-by », a donc titré mercredi le quotidien d'État Al-Watwan. « Ils nous montrent qu'ils sont capables d'aller plus loin », a affirmé Mohamed Said en remerciant Dieu pour la performance des joueurs.

Les supporteurs, la plupart vêtus du maillot vert de l'équipe ou brandissant des drapeaux, ont continué à affluer vers le centre de la capitale jusqu'à l'approche du couvre-feu, fixé à 1 heure du matin, en raison du Covid. « La police ne peut rien contre nous, personne ne peut rien contre nous. On a battu le Ghana à la CAN », a lancé un groupe de jeunes en liesse, entassés à l'arrière d'un camion.

À LIRE AUSSICAN 2022 : les Comores dans le grand bain

Publicité
Publicité

Plus de Le Point

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon